Plus de 1000 journalistes tués en 10 ans

Sa. C.

— 

Un contact italien lui aurait remis des documents en relation avec le meurtre d'Anna Politkovskaïa, journaliste russe d'opposition tuée le 7 octobre à Moscou.
Un contact italien lui aurait remis des documents en relation avec le meurtre d'Anna Politkovskaïa, journaliste russe d'opposition tuée le 7 octobre à Moscou. — Yuri Kabodnov AFP/Archives

Plus de 1.000 journalistes ont été tués dans l’exercice de leur fonction ces dix dernières années, selon le Time. La plupart sont morts dans leur propre pays. Certaines nations sont en effet plus «reporticides» que d’autres : ainsi l’Irak, la Russie et la Colombie, où respectivement 138, 88 et 72 journalistes sont morts depuis dix ans, arrivent en tête des zones à risque. L’année 2006 a été la plus meurtrière pour les journalistes : 167 sont morts, contre 147 en 2005, 117 en 2004 et… 83 en 1996.
 
Cette tendance à la hausse se confirme encore cette année. Pour l’instant, douze journalistes ont déjà été tués, selon Reporters sans frontières (RSF). Parfois, il s’agit de suspicions de meurtres : ainsi, le journaliste russe Ivan Safronov, mort en tombant du quatrième étage de son immeuble à Moscou, qui enquêtait sur des ventes d'armes russes à la Syrie et à l'Iran…

L’association pointe d’ailleurs la hausse des violences commises envers les femmes journalistes dans le monde, citant notamment l’assassinat d'Anna Politkovskaïa, journaliste russe qui dénonçait les atteintes aux droits de l'Homme en Tchétchénie et qui a été tuée par balle le 7 octobre 2006. RSF explique cette augmentation par la hausse du nombre de femmes «à exercer la profession de journalistes, à occuper des postes plus exposés au sein des médias et à mener des enquêtes dérangeantes».
Sept femmes journalistes sont actuellement emprisonnées dans le monde, au Sri Lanka, en Erythrée, Ethiopie, Irak, Ouzbékistan et au Rwanda.

En photo: Un homme porte une photo de la journaliste Anna Politkovskaïa lors d'une manifestation pour dénoncer son assassinat, à Moscou le 8 octobre 2006