Syrie: Londres exclut de participer à des frappes aériennes

MONDE Cette annonce intervient après que Barack Obama a indiqué vouloir frapper l'Etat islamique dans ce pays...

20 Minutes avec AFP

— 

Des djhiadistes de l'Etat islamique en Syrie
Des djhiadistes de l'Etat islamique en Syrie — capture d'écran 20minutes

Le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond a exclu jeudi à Berlin que Londres participe à des frappes aériennes en Syrie, après le discours du président américain Barack Obama qui s'est dit prêt à frapper l'Etat islamique dans ce pays.

«Soyons clairs, la Grande-Bretagne ne participera pas à des frappes aériennes en Syrie», a-t-il dit, rappelant l'opposition à une intervention militaire en Syrie exprimée par le parlement britannique l'an dernier lors d'un vote.