«L'est séparatiste restera au sein de l'Ukraine», affirme Porochenko

UKRAINE Dans le même temps, les séparatistes ont eux réaffirmé leurs velléités d’indépendance…

20 Minutes avec AFP
— 
Des soldats ukrainiens à Mariupol, en Ukraine, le 5 septembre 2014.
Des soldats ukrainiens à Mariupol, en Ukraine, le 5 septembre 2014. — Sergei Grits/AP/SIPA

Le président ukrainien Petro Porochenko a annoncé mercredi qu’il soumettrait au parlement un projet de loi garantissant plus d’autonomie à l’Est séparatiste prorusse mais que cette région resterait au sein du pays.

La situation dans l’est de l’Ukraine a «changé radicalement» depuis l’entrée en vigueur du cessez-le-feu vendredi, s’est-il félicité. «Avant l’annonce du cessez-le-feu, l’Ukraine perdait chaque jour des dizaines de vies de ses héros», a-t-il dit lors d’une réunion du conseil des ministres.

Aucune concession territoriale

Mais «l’Ukraine n’a fait aucune concession sur son intégrité territoriale», a déclaré Porochenko, en faisait allusion à la signature vendredi à Minsk d’un «protocole» de cessez-le-feu avec les rebelles prorusses pour mettre fin à cinq mois de conflit et alors que les rebelles réclament leur «indépendance».

«Il ne peut y avoir de discussion sur une fédéralisation ou sur une quelconque séparation (des régions de l’Est). La loi sur une administration autonome temporaire pour les districts de Donetsk et Lougansk (deux fiefs rebelles) fournit un statut qui maintient ces régions en Ukraine», a-t-il assuré.

Les séparatistes souhaitent l’indépendance

Mais les séparatistes prorusses souhaitent l’indépendance de leur territoire et non un maintien au sein du pays avec des pouvoirs renforcés comme souhaité par le président ukrainien, a affirmé peu après à l’AFP un responsable des rebelles.

«Nous ne prévoyons pas de demeurer une partie de l’Ukraine», a déclaré Andreï Pourguine, le vice-Premier ministre de la République populaire de Donetsk proclamée par les rebelles.