Virus Ebola: Un nouvel Américain infecté rapatrié d'Afrique de l'Ouest

EPIDEMIE Il sera traité en quarantaine dans un centre hospitalier spécialisé de Géorgie…

20 Minutes avec AFP

— 

Des malades d'Ebola le 15 août 2014 dans le centre de traitement de MSF à Kailahun, en Sierra Leone
Des malades d'Ebola le 15 août 2014 dans le centre de traitement de MSF à Kailahun, en Sierra Leone — Carl de Souza AFP

Un patient infecté par Ebola en Afrique de l’Ouest est arrivé aux Etats-Unis mardi matin pour être traité en quarantaine à l’hôpital universitaire Emory près d’Atlanta (Géorgie), a indiqué l’établissement.

Il s’agit d’un citoyen américain qui a contracté Ebola en Sierra Leone, a précisé de son côté le département d’Etat dans un communiqué, indiquant avoir facilité ce transfert par avion médicalisé privé comme il l’avait fait pour les trois autres Américains infectés par le virus et rapatriés aux Etats-Unis.

Le troisième patient transféré à l’hôpital Emory

C’est le troisième patient infecté par Ebola à être soigné dans ce centre hospitalier spécialisé. L’hôpital, comme le département d’Etat, n’ont donné aucune précision concernant l’état du malade, ni son identité.

Il sera traité dans la même unité que celle où les deux premiers Américains infectés par Ebola avaient été admis en août. Il s’agit du Dr Kent Brantly, qui travaillait pour l’association caritative américaine Samaritan’s Purse, et d’une missionnaire Nancy Writebol, employée par l’organisation chrétienne SIM qui travaillait avec lui au Liberia. Tous deux sont totalement rétablis.

Le Dr Rick Sacra, qui travaillait au Liberia pour SIM, a été rapatrié la semaine dernière aux Etats-Unis pour être traité dans un hôpital du Nebraska.

L’épidémie d’Ebola, la plus grave depuis l’apparition du virus en 1976, a déjà fait plus de 2.000 morts depuis le début de l’année, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée mais touche aussi le Nigeria, pays le plus peuplé d’Afrique.