Ebola: Les Etats-Unis ajoutent 10 millions de dollars pour endiguer l'épidémie

EPIDEMIE Cette nouvelle enveloppe va permettre d’acheminer une centaine de professionnels de santé dans les pays affectés…

20 Minutes avec AFP

— 

Des enfants regardent une affiche le 24 août 2014 mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan
Des enfants regardent une affiche le 24 août 2014 mettant en garde contre le virus Ebola, à Abidjan — Sia Kambou AFP

Les Etats-Unis ont débloqué 10 millions de dollars supplémentaires pour aider l’Union africaine à lutter contre la plus importante épidémie d’Ebola jamais survenue.

>> Virus Ebola: Le pire est encore à venir selon un rapport de l’OMS

Acheminer une centaine de professionnels de santé dans les pays affectés

Cette enveloppe va permettre de transporter environ une centaine d’employés originaires de l’Union africaine, dont 25 médecins, 45 infirmiers et «d’autres employés essentiels pour gérer et diriger les unités de traitement d’Ebola», a indiqué mardi l’Agence américaine pour le développement international (USAID), dans un communiqué.

«Les Etats-unis sont déterminés à soutenir l’action de l’Union africaine face aux besoins urgents de l’Afrique de l’Ouest du fait de cette maladie brutale. Nous pouvons et nous allons éradiquer cette épidémie, mais il faudra un effort coordonné de l’ensemble de la communauté internationale», a commenté le Dr Rajiv Shah, administrateur de l’USAID, cité dans le communiqué.

100 millions de dollars déjà débloqué pour lutter contre l’épidémie

Ces nouveaux fonds portent à plus de 100 millions de dollars la contribution des Etats-Unis pour lutter contre l’épidémie, qui a fait plus de 2.000 morts en Afrique de l’Ouest depuis le début de l’année, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.

A ces fonds déjà versés s’ajoutent 75 millions de dollars promis la semaine dernière par l’USAID. Ces sommes servent notamment à fournir des équipements d’urgence ainsi que des traitements, et à financer un millier de nouveaux lits, 130.000 kits de protection et 50.000 kits d’hygiène.