Carnage anti-chiite en Irak

TERRORISME Plus de 110 pélerins alors qu'ils se rendaient dans la ville sainte de Kerbala…

— 

no credit

Journée particulièrement sanglante en Irak. Au moins 90 pèlerins ont été tués et 116 blessés dans un attentat suicide anti-chiite perpétré par deux kamikazes au milieu d'une foule près de Hilla, au sud de Bagdad, selon une source médicale.

50 personnes dans un état critique

«Une cinquantaine de patients sont dans un état critique. Près de 80% des victimes sont de jeunes hommes, mais il y a aussi des femmes et des enfants parmi les morts», a-t-il ajouté. «Le double attentat s'est produit en fin d'après-midi à Nadir, à 2 km au sud de Hilla. Deux hommes portant des vestes bourrées d'explosifs ont actionné leurs bombes», a déclaré le lieutenant Karim al-Hamzaoui, de la police de Hilla.

Les pèlerins chiites se rendent à Kerbala, la plupart du temps à pied, pour commémorer samedi le 40e jour après la mort de l'imam Hussein, une des figures les plus révérées de l'islam chiite, tué en 680 par la dynastie sunnite des Omeyyades. Ils doivent pour cela traverser parfois des zones sunnites.

Dans différents lieux de Bagdad et de ses environs, 21 autres pèlerins chiites ont ainsi été tués dans des explosions ou des embuscades.

Au moins onze autres personnes, policiers irakiens ou civils, ont également été assassinées à Bagdad et dans d’autres villes de sa périphérie.

Arrestation de membres d'Al-Qaïda

Par ailleurs, le ministère irakien de l'Intérieur a annoncé l'arrestation ces derniers jours de 29 membres d'Al-Qaïda dont plusieurs chefs locaux du réseau terroriste en Irak parmi lesquels deux frères d'Abou Omar al-Baghdadi, le chef de «l'Etat islamique en Irak». Cet "Etat" est une alliance de groupes sunnites chapeautée par la branche irakienne d'Al-Qaïda, qui a notamment revendiqué l'enlèvement et l'exécution de 14 policiers irakiens vendredi à Baaqouba, au nord de Bagdad, pour venger le viol présumé d'une femme sunnite par des policiers.

La grande majorité des musulmans dans le monde sont sunnites. Les chiites, fidèles d'Ali, le gendre du prophète Mahomet, se trouvent essentiellement en Iran, en Irak et au Liban-Sud.