Le pape accepte la démission du cardinal chef de l'Eglise catholique d'Irlande

EGLISE Sean Brady, qui a joué un rôle important dans le processus de paix en Irlande, a été accusé d’avoir couvert les crimes sexuels de prêtres ou religieux de son diocèse…

20 Minutes avec AFP

— 

Le cardinal Sean Brady était chef de l'Eglise catholique d'Irlande depuis 1996.
Le cardinal Sean Brady était chef de l'Eglise catholique d'Irlande depuis 1996. — Peter Morrison/AP/SIPA

Le cardinal Sean Brady, chef de l’Eglise catholique d’Irlande depuis 1996, a annoncé lundi que le pape François avait accepté sa démission.

L’archevêque d’Armagh avait présenté, comme il est d’usage, sa démission à l’occasion de son 75e anniversaire le 15 août. «Je suis ravi d’annoncer que le pape François l’a acceptée aujourd’hui», a-t-il déclaré lundi.

Accusé d’avoir couvert des crimes sexuels

Sean Brady, qui a joué un rôle important dans le processus de paix en Irlande, avait été accusé dans le passé par des associations de victimes d’abus pédophiles d’avoir couvert les crimes sexuels de prêtres ou religieux de son diocèse.

Le cardinal avait présenté des excuses publiques en mai 2012 pour n’avoir pas informé la police des exactions d’un prêtre pédophile commises dans les années 70.

Il a réitéré ses excuses lundi au cours d’une messe célébrée à la cathédrale d’Armagh en compagnie d’Eamon Martin, désigné en janvier 2013 par le pape Benoît XVI pour lui succéder. «Je dois dire que je suis désolé et demander pardon et je le fais une nouvelle fois aujourd’hui», a-t-il déclaré, très ému.