Somalie: Les shebab confirment la mort de leur chef dans une frappe américaine

ISLAMISME Les shebabs ont nommé un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, en remplacement d'Ahmed Abdi Godane, tué dans une frappe américaine dans la nuit de lundi à mardi...

A.D. avec AFP

— 

Photo non datée dans un lieu inconnu du chef des shebab Ahmed Abdi Godane
Photo non datée dans un lieu inconnu du chef des shebab Ahmed Abdi Godane — - HO

Les islamistes shebab somaliens ont nommé un nouveau chef, Ahmed Umar Abou Oubaïda, après avoir confirmé la mort de leur leader Ahmed Abdi Godane, tué dans une frappe américaine, a rapporté samedi le centre de surveillance des sites islamistes.

Dans leur communiqué publié sur des forums jihadistes, les shebab renouvellent également leur allégeance à Ayman al-Zawahiri, le chef d'Al-Qaïda

Les Etats-Unis avaient confirmé vendredi la mort de Godane. Il avait péri lundi lors d'une frappe de missiles Hellfire et d'armes à guidage laser sur une réunion de hauts responsables shebab au sud de Mogadiscio.

Recherché pour terrorisme par les Etats-Unis

Les insurgés n'avaient fait aucun commentaire jusqu'à présent sur cette annonce américaine. Le faible gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale dans ce pays déchiré par la guerre civile depuis plus de vingt ans, redoute de sanglantes représailles.

A 37 ans, Godane était l'une des dix personnalités les plus recherchées pour terrorisme par les Etats-Unis, qui avaient mis sa tête à prix pour sept millions de dollars.

Il aurait été formé aux armes en Afghanistan et avait dirigé la transformation du groupe d'une insurrection locale en un mouvement devenu incontournable en Afrique de l'Est. Les shebab ont mené d'importantes attaques contre des pays engagés militairement en Somalie dans le cadre de la force de l'Union africaine, l'Amisom.