AERIEN

Deux morts dans le crash d'un avion fantôme américain au large de la Jamaïque

Il avait «cessé de répondre aux appels radio...

Un petit avion monomoteur américain muet et à la destination mystérieuse, brièvement escorté par deux chasseurs américains F-35, s'est finalement écrasé au large de la Jamaïque vendredi, tuant au moins deux occupants, selon les autorités locales.

L'appareil, un Socata TBM-700 de six à sept places, s'est écrasé vers 14h15 heure locale à environ 22 kilomètres au nord de Port Antonio, sur la côte nord-est de l'île, a précisé à l'AFP un responsable des autorités aériennes de Jamaïque, ajoutant que des opérations «de recherche et de secours» étaient en cours.

L'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) n'était pas en mesure de confirmer le nombre de personnes à bord. Mais un porte-parole de Joseph Morelle, un élu du parlement de l'Etat de New York, a annoncé la mort de deux occupants de l'appareil: Larry et Jane Glazer, un promoteur immobilier et son épouse, originaires de Rochester, à environ 600 km au nord-ouest de New York.

L'appareil avait décollé vendredi matin peu après 8h de Rochester, dans l'Etat de New York (nord-est) avec dans son plan de vol initial une arrivée prévue à Naples, en Floride (sud-est).

Le pilote inconscient?

Mais il avait «cessé de répondre aux appels radio vers 10h», selon l'Agence fédérale de l'aviation (FAA). En réponse, le Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord (Norad) a envoyé à 11h30 deux chasseurs F-15 pour suivre l'appareil. Ceux-ci ont dû faire demi-tour quand le Socata est entré dans l'espace aérien de Cuba.

Selon la chaîne NBC News, citant des sources officielles anonymes, le pilote avait été vu inconscient et affalé dans son cockpit. «Nous ne savons pas qui est à bord et dans quel état sont les passagers», avait aussi expliqué à CNN le directeur de l'aéroport de Naples, Ted Soliday.

Les Etats-Unis et Cuba n'entretiennent plus de relations diplomatiques depuis plus de 50 ans mais les autorités aériennes des deux pays coopèrent régulièrement sur des questions relatives au trafic aérien.