Ebola: Le Britannique contaminé par le virus a quitté l'hôpital

EPIDEMIE L’infirmier bénévole se sent «particulièrement chanceux»…

20 Minutes avec AFP

— 

Les salles d'isolement du Royal Free Hospital de Londres, le 6 aout 2014, préparées pour traiter d'éventuels cas de fièvre Ebola en Grande-Bretagne. L'épidémie a fait plus de 930 morts en Afrique de l'ouest selon l'OMS
Les salles d'isolement du Royal Free Hospital de Londres, le 6 aout 2014, préparées pour traiter d'éventuels cas de fièvre Ebola en Grande-Bretagne. L'épidémie a fait plus de 930 morts en Afrique de l'ouest selon l'OMS — Leon Neal AFP

L'infirmier bénévole britannique contaminé par le virus Ebola en Sierra Leone a quitté mercredi le Royal Free Hospital de Londres où il était soigné, a annoncé l'établissement dans un communiqué.

>> 10 questions sur le virus Ebola

«Après dix jours de traitement efficace», William Pooley, 29 ans, a été «autorisé à quitter le Royal Free Hospital», a indiqué l'hôpital.

«Je me sens particulièrement chanceux», a déclaré de son côté le jeune homme, souriant et paraissant en bonne santé, lors d'une conférence de presse.

Rapatriement fin août

Il avait été rapatrié fin août en Grande-Bretagne à bord d'un avion militaire de la Royal Air Force après avoir été contaminé par le virus à Kenema, dans l'est de la Sierra Leone, épicentre de l'épidémie.

Au Royal Free Hospital, il a bénéficié du même traitement expérimental que celui donné aux deux missionnaires américains infectés au Liberia et qui sont désormais guéris, selon des médecins londoniens.

William Pooley avait été placé dans une unité d'isolement, dont l'accès est réservé au personnel qualifié, dans un lit recouvert d'une tente disposant d'un système de ventilation autonome.