Affaire Ashya King: La justice espagnole ordonne la remise en liberté des parents

JUSTICE Le petit garçon est atteint d'une tumeur au cerveau...

20 Minutes avec AFP

— 

Photo non datée fournie le 29 août 2014 par la police britannique de Hampshire montrant le petit Ashya King, atteint d'une tumeur au cerveau mais retiré d'un hôpital britannique par ses parents alors qu'il est en danger de mort faute de soins
Photo non datée fournie le 29 août 2014 par la police britannique de Hampshire montrant le petit Ashya King, atteint d'une tumeur au cerveau mais retiré d'un hôpital britannique par ses parents alors qu'il est en danger de mort faute de soins — Hampshire police

La justice espagnole a ordonné mardi soir la remise en liberté immédiate des parents d'Ashya King, le petit garçon britannique de cinq ans atteint d'une tumeur au cerveau sorti de l'hôpital sans avis médical, a-t-on appris de source judiciaire.

Cette annonce fait suite à la décision de la justice britannique qui a ordonné la levée du mandat d'arrêt contre le couple, arrêté samedi dernier dans le sud de l'Espagne.

Liberté immédiate

«Face au revirement des autorités britanniques», le tribunal de l'Audience nationale à Madrid, chargé notamment des dossiers d'extradition, «n'a pas attendu demain ( mercredi), alors que les parents étaient convoqués, et a accordé la liberté immédiate», a précisé cette source.

Le parquet du tribunal avait fait savoir un peu plus tôt qu'il allait demander la remise en liberté des parents, lors d'une nouvelle audition du couple convoquée mercredi à Madrid, estimant que celui-ci avait agi pour le bien de son enfant en le faisant sortir, sans avis médical, de l'hôpital de Southampton, dans le sud de l'Angleterre, où il était soigné.

Les parents, tous deux témoins de Jéhovah, voulaient vendre leur maison pour financer un autre traitement à leur fils.