Réchauffement coréen

— 

La Corée du Sud a officiellement annoncé vendredi la reprise de son aide humanitaire après l'engagement de sa voisine du Nord à démanteler ses installations nucléaires. «Nous prévoyons de fournir du riz et de l'engrais. Le volume d'aide sera similaire à celui fourni les années précédentes. Mais nous procéderons par étapes», a déclaré le ministre sud-coréen de l'Unification Lee Jae-Joung à l'issue de quatre jours de pourparlers au niveau ministériel dans la capitale nord-coréenne Pyongyang
Le processus de réchauffement entre les Corées, entamé en 2000 a été sévèrement mis à mal par le tir d'essai de missiles par la Corée du Nord le 5 juillet 2006 puis par son essai nucléaire du 9 octobre 2006. Le Sud avait alors gelé l'importante aide humanitaire qu'il attribue chaque année à son voisin, et en particulier une livraison de 350.000 tonnes d'engrais et 500.000 tonnes de riz.