Netanyahu met en garde le Hamas: « Personne n'est à l'abri de nos tirs »

GAZA Benjamin Netanyahu a indiqué mercredi qu'Israël poursuivait son opération "Bordure protectrice" contre le Hamas dans la bande de Gaza et répondrait à toute attaque avec une vigueur plus grande encore…

A.B. avec AFP

— 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'exprime devant ses ministres lors de la réunion hebdomadaire, le 17 août 2014 à Jérusalem
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'exprime devant ses ministres lors de la réunion hebdomadaire, le 17 août 2014 à Jérusalem — Emil Salman POOL

«L’opération Bordure protectrice n’est pas terminée tant que nous n’aurons pas l’assurance de la sécurité des Israéliens», a déclaré le Premier ministre israélien à Tel-Aviv.

«Si le Hamas tire, nous riposterons avec plus de force encore, et s’ils ne comprennent pas aujourd’hui, ils comprendront demain, et si ce n’est pas demain, ce sera après-demain», a-t-il dit.

«Personne n’est à l’abri de nos tirs»

Interrogé sur les informations selon lesquelles Israël avait mené mardi soir à Gaza une opération d’élimination ciblée contre Mohammed Deif, chef de la branche armée du Hamas, le Premier ministre a éludé la question.

«Les dirigeants des organisations terroristes sont des cibles légitimes. Personne n’est à l’abri de nos tirs», a-t-il dit.

Echec des négociations

Ce mercredi, la branche armée du Hamas, après avoir annoncé la fin des négociations qui se tenaient au Caire, en Egypte, a appelé les compagnies aériennes étrangères à ne plus atterrir à l'aéroport de Jérusalem à compter de jeudi matin.

Netanyahu a de son côté assuré qu'Israël répondrait à toute attaque avec une vigueur plus grande encore.