Le bourreau du journaliste James Foley pourrait être britannique, Washington s'inquiète

ÉTAT ISLAMIQUE A Londres, les autorités craignent qu’un ressortissant britannique membre de l’Etat islamique (EI) ait tué James Foley…

A.B. avec AFP

— 

Le journaliste américain James Foley, décapité par les djihadistes de l'Etat islamique (EI).
Le journaliste américain James Foley, décapité par les djihadistes de l'Etat islamique (EI). — S.Senne/AP/SIPA

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a interrompu mercredi ses vacances pour présider une série de réunions d’urgence après l’annonce de l’exécution sommaire par l’Etat islamique (EI) du journaliste américain James Foley.

Un meurtre «choquant et pervers»

«Si c’est vrai, le meurtre de James Foley est choquant et pervers. Je vais présider aujourd’hui des réunions sur la situation en Irak et en Syrie», a écrit le Premier ministre sur son compte officiel Twitter.

 

Dans un communiqué, Downing Street a précisé que le Premier ministre était rentré de Cornouailles dans la matinée, et que la réunion en présence du ministre des Affaires étrangères et des hauts responsables du ministère de l’Intérieur, serait l’occasion de faire un point sur «la menace posée par les terroristes de l’EI».

Le bourreau s’exprimait en anglais avec un accent britannique

La vidéo montre un homme masqué et habillé de noir qui semble couper la gorge de James Foley, enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie. Rappelant que cette vidéo n’avait pas été authentifiée, le ministre des Affaires étrangères Philip Hammond a estimé «qu’elle présentait toutes les caractéristiques laissant à penser qu’elle est authentique».

Il a également relevé que le bourreau de James Foley s’exprimait en anglais avec un accent britannique. «Il semble qu’il s’agisse d’un Britannique. Nous allons devoir faire davantage de recherches pour être sûr que c’est le cas», a-t-il déclaré à la BBC.

«Une menace directe pour la sécurité nationale»

«L’une des raisons pour lesquelles ce qui se passe en Syrie et en Irak représente une menace directe à notre propre sécurité nationale est la présence d’un nombre significatif de nos concitoyens (dans ces pays), qui risquent, à un moment donné, de chercher à rentrer au Royaume-Uni avec des compétences et des techniques acquises auprès de ces organisations terroristes», a jugé le ministre. Il a ajouté qu’il y avait de «plus en plus» de Britanniques en Irak.

Londres pourrait envoyer des formateurs à Bagdad

«Nous pourrions décider d’envoyer un nombre limité de formateurs à Bagdad, par exemple. Nous pourrions former des formateurs irakiens (..) et former les forces de sécurité irakiennes», a par ailleurs dit le ministre des Affaires étrangères, à la BBC Radio4.

A l’heure actuelle, l’assistance britannique à l’Irak se résume à des missions aériennes de surveillance, à l’envoi d’aide humanitaire et au transport d’armes de pays tiers à destination des peshmergas kurdes.

Une première attaque contre les Etats-Unis pour un ancien de la CIA

L'assassinat du journaliste américain James Foley, revendiqué par les djihadistes extrémistes de l'Etat islamique (EI), est leur «première attaque terroriste contre les Etats-Unis», a affirmé Michael Morell, qui a été numéro deux de la CIA et a occupé le poste de directeur par intérim entre 2012 et 2013. Une façon de mettre la pression sur les Etats-Unis pour les faire stopper leurs frappes en Irak.

Depuis le 8 août, les Etats-Unis ont procédé à plusieurs douzaines de frappes aériennes et ont détruit de l'artillerie et des véhicules de l'EI. Ces bombardements ont permis aux forces irakiennes et kurdes de reprendre en particulier le plus grand barrage d'Irak près de Mossoul, selon le Pentagone.

«La définition du terrorisme c'est la violence politique, la violence pour avoir un impact politique. Nous devrions donc marquer cette date d'une pierre blanche parce que c'est la première attaque terroriste de l'EI contre les Etats-Unis», a souligné Michael Morell, qui a été numéro deux de la CIA et a occupé le poste de directeur par intérim entre 2012 et 2013.