L'Ukraine dénonce l'introduction en Ukraine de 3 lance-roquettes depuis la Russie

MONDE Et la Russie dément...

20 Minutes avec AFP

— 

Des soldats ukrainiens surveillent leur frontière, près de Donietsk.
Des soldats ukrainiens surveillent leur frontière, près de Donietsk. — Alexander KHUDOTEPLY / AFP

Kiev a affirmé dimanche que la Russie avait introduit en Ukraine trois lance-roquettes multiples Grad depuis son territoire et dénoncé dix violations de l'espace aérien par des drones russes.

«Une colonne militaire comprenant trois systèmes d'armes Grad a fait incursion depuis la Russie par le village (ukrainien) de Diakove en direction de Nyjni Nagoltchik», à 76 km au nord du bastion des rebelles de Lougansk, a déclaré le porte-parole militaire ukrainien Andriï Lyssenko. «Les drones russes ont violé à 10 reprises l'espace aérien ukrainien en 24 heures».

Du terrain repris dans l'est du pays

Par ailleurs l'Ukraine a annoncé avoir repris dimanche un commissariat aux séparatistes de Lougansk. Plus tôt ce dimanche matin, l'Ukraine avait annoncé que des séparatistes de la région de Lougansk (est de l'Ukraine) avaient abattu un de ses avions de chasses. «Un MiG-29 a été abattu par les terroristes dimanche matin après avoir mené à bien sa tâche et liquidé un groupe» de rebelles, a précisé Léonid Matioukhine, porte-parole de l'opération militaire ukrainienne dans l'Est. «Le pilote s'est éjecté. Après une opération de recherche, il a été retrouvé et se trouve actuellement dans un endroit sûr».

Peu après, le Kremlin a démenti avoir livré des équipements militaires aux séparatistes prorusses.