Ebola: Le Canada donne à l'OMS ses doses d'un vaccin expérimental

VIRUS Le vaccin n'a pas encore été mis à l'essai sur des humains mais «s'est révélé prometteur dans la recherche sur les animaux»...

20 Minutes avec AFP

— 

Des membres de Médecins sans Frontières sécurisent un département de l'hôpital de Donka à Conakry, le 23 juillet 2014 pour éviter la propagation du virus Ebola
Des membres de Médecins sans Frontières sécurisent un département de l'hôpital de Donka à Conakry, le 23 juillet 2014 pour éviter la propagation du virus Ebola — Cellou Binani AFP

Le Canada va donner à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) entre 800 et 1.000 doses d’un vaccin expérimental contre le virus Ebola, pour tenter d’endiguer l’épidémie qui sévit en Afrique de l’Ouest, a annoncé mercredi la ministre de la Santé Rona Ambrose dans un communiqué.

 

Le vaccin (VSV-EBOV), développé au laboratoire national de microbiologie de l’Agence de la santé publique à Winnipeg dans le Manitoba (centre), n’a pas encore été mis à l’essai sur des humains mais «s’est révélé prometteur dans la recherche sur les animaux».

Efficacité pas encore reconnue

En faisant don de ce vaccin expérimental, le Canada souhaite aider l’OMS «dans son rôle d’organisme de coordination international dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest», a indiqué la ministre.

Mardi, un comité d’experts réuni par l’OMS a exceptionnellement permis que des médicaments et des vaccins expérimentaux soient distribués dans les pays affectés par l’épidémie d’Ebola.

«Devant les circonstances de l’épidémie et sous réserve que certaines conditions soient remplies», l’OMS a jugé «éthique d’offrir des traitements non homologués dont l’efficacité n’est pas encore connue ainsi que les effets secondaires, comme traitement potentiel ou à titre préventif».

Par ailleurs, le Canada a annoncé qu’il allait ajouter 185.000 dollars aux 5 millions de dollars déjà versés pour financer l’aide humanitaire et tenter d’empêcher la propagation du virus de la fièvre hémorragique.