Berlin appelle ses ressortissants à quitter les pays touchés par Ebola

VIRUS L'annonce ne concerne pas le personnel médical luttant contre le virus...

20 Minutes avec AFP

— 

Un homme portant un masque de protection devant un centre de quarantaine pour les personnes atteintes du virus Ebola à l'aéroport d'Abidjan, le 12 août 2014
Un homme portant un masque de protection devant un centre de quarantaine pour les personnes atteintes du virus Ebola à l'aéroport d'Abidjan, le 12 août 2014 — Sia Kambou AFP

Berlin a appelé mercredi ses ressortissants à quitter la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée, où sévit une épidémie de fièvre hémorragique Ebola.

«Il a été décidé là-bas de demander à tous les ressortissants de quitter la Guinée, la Sierra Leone et le Liberia, où la situation continue d’être critique», a déclaré Martin Schäfer, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, lors d’une conférence de presse régulière.

Les ambassades restent ouvertes

«Cela ne concerne pas formellement le personnel médical qui lutte contre le virus ni les représentations allemandes sur place, les ambassades restent ouvertes», a précisé Martin Schäfer.

L’Afrique de l’Ouest s’efforçait mercredi de ne pas céder à la panique face à Ebola, malgré le millier de morts provoqué par l’épidémie et le manque de moyens disponibles, alors que la communauté internationale a promis d’apporter son aide.