Haidar Al-Abadi en conférence de presse, le 8 février 2010.
Haidar Al-Abadi en conférence de presse, le 8 février 2010. — Karim Kadim

IRAK

Irak: Haïdar al-Abadi chargé de former le nouveau gouvernement

Al-Abadi était le premier vice-président du Parlement irakien…

Le président irakien Fouad Massoum a chargé lundi Haïdar al-Abadi de former le nouveau gouvernement, lors d'une brève cérémonie retransmise en direct à la télévision.

«Le pays est entre vos mains», a déclaré M. Massoum à Haïdar al-Abadi, peu après que ce dernier eut été choisi par l'Alliance nationale, le bloc parlementaire chiite, comme son candidat au poste de Premier ministre à la place du sortant Nouri al-Maliki.

Premier vice-président du Parlement

«L’Alliance nationale irakienne a désigné Haïdar al-Abadi comme son candidat pour le poste de Premier ministre», a déclaré un député, une information confirmée par plusieurs autres sources parlementaires.

Membre du parti Dawa de Maliki, Haïdar al-Abadi, né en 1952 et titulaire d'un doctorat de l'université de Manchester au Royaume Uni, est considéré comme un proche du chef du gouvernement sortant.

Il avait été ministre des Communications dans le gouvernement intérimaire installé après le renversement du président Saddam Hussein dans la foulée de l'invasion américaine en 2003, après avoir passé en exil la plus grande partie du règne du dictateur.

Elu au Parlement en 2006, Haïdar al-Abadi a présidé la commission des Finances et est devenu premier vice-président du Parlement en 2014.

Félicitations des Etats-Unis

Les Etats-Unis ont félicité le nouveau premier ministre par la voix de Brett McGurk, le diplomate du département d'Etat chargé de l'Irak et de l'Iran.

 

«Nous félicitons Haïdar al-Abadi pour sa nomination et l'exhortons à former un gouvernement et un programme d'envergure nationale aussi vite que possible », a écrit le diplomate sur son compte Twitter.

Le processus de désignation du Premier ministre a été retardé par les disputes politiques et la vague de violence ravageant le pays. La coalition du Premier ministre sortant Nouri al-Maliki fait partie de l’Alliance nationale irakienne mais on ignore si elle soutient la candidature de Haïdar al-Abadi.