Vladimir Poutine bat un record de popularité en Russie

RUSSIE Le président russe satisfait 87% de ses compatriotes...  

N.Beu. avec AFP

— 

Le président russe Vladimir Poutine, le 30 juillet 2014
Le président russe Vladimir Poutine, le 30 juillet 2014 — Alexei Nikolsky Ria-Novosti

La cote de popularité de Vladimir Poutine en Russie semble inversement proportionnelle à celle dont il jouit en Occident. En août, elle a ainsi atteint un nouveau record en août avec un taux de satisfaction de 87%, soit son plus haut niveau depuis six ans, selon un sondage publié jeudi par le centre indépendant Levada*.

Ainsi, 87% des Russes interrogés soutiennent l'action du président, soit une hausse de 22 points depuis janvier. Le nombre de personnes insatisfaites de l'action de Vladimir Poutine est tombée de 34% en janvier à 13% en août. Il s'agit du plus haut niveau atteint depuis la guerre russo-géorgienne de 2008, où la popularité de Poutine culminait à 88%.

Jamais en dessous de 60%

La popularité du Premier ministre russe, Dmitri Medvedev, a également augmenté à 71% en août, contre 48% en janvier. En outre, 66% des sondés estiment que le pays va dans la bonne direction (43% en janvier) et 19% que ce n'est pas le cas (41% en janvier). Un sondage réalisé fin juillet par l'institut proche du pouvoir VTsIOM avait déjà assuré que les Russes étaient plus heureux que jamais, l'indice de satisfaction de la population ayant atteint un niveau historique en juillet (79 points).

Les sondages récents ont montré que les Russes ne craignaient pas les sanctions votées contre leur pays. Les économistes estiment toutefois que leurs effets ne se feront pas sentir immédiatement par la population. Poutine a notamment ordonné mercredi des restrictions sur les importations de produits agroalimentaires en provenance des pays ayant adopté des sanctions économiques contre la Russie.

La cote de popularité de Vladimir Poutine culmine à plus de 80% depuis le rattachement de la Crimée à la Russie en mars. Elle n'est pratiquement jamais descendue en dessous de 60% depuis son arrivée au pouvoir en 2000.

*L'étude du centre Levada a été réalisée du 1er au 4 août sur un échantillon de 1.600 personnes représentatif de la population (méthode des quotas).