Gaza: Le chef de la diplomatie palestinienne veut traduire des responsables israéliens devant la CPI... Une secrétaire d’État britannique démissionne face à la position «indéfendable» de Londres...

LIVE Suivez en direct les événements de la journée de mardi à Gaza...

B. de V. avec AFP

— 

Un Palestinien assis sur un sofa avec un enfant au milieu d'un champs de ruines à Al-Shejaea (banlieue de Gaza City), le 5 août 2014
Un Palestinien assis sur un sofa avec un enfant au milieu d'un champs de ruines à Al-Shejaea (banlieue de Gaza City), le 5 août 2014 — Mohammed Abed AFP
23h10
Ce live est désormais terminé. Merci de nous avoir suivis.
19h17
19h16: La Jordanie propose un projet de résolution pour Gaza
 

La Jordanie a proposé mardi à ses partenaires du Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution demandant la levée du siège israélien de Gaza et un plan pour reconstruire le territoire, selon des diplomates.
«Nous avons présenté un projet de résolution, en collaboration avec nos amis palestiniens et le groupe arabe» à l'ONU, a indiqué à la presse l'ambassadrice jordanienne Dina Kawar.
 

18h31
18h30: Le bilan des victimes à Gaza

17h59
17h59: A relire également, «Bordure protectrice»: Les 10 chiffres qui résument le dernier conflit israélo-palestinien
 
17h36
17h35: Bilan chiffré et situation à Gaza ce mardi
 

17h27
17h27: L'Onu a besoin de 187 millions de dollars pour aider les 250.000 Palestiniens déplacés

Le chef de l'agence de l'ONU pour l'aide aux réfugiés palestiniens (UNRWA) a dit avoir besoin mardi de 187 millions de dollars (environ 140 millions d'euros) pour venir en aide aux 250.000 personnes déplacées dans la bande de Gaza en raison du conflit avec Israël.

La trêve est un «développement bienvenu» mais «ce n'est pas la fin de l'histoire, ou la fin des besoins», a déclaré Pierre Krähenbühl lors d'une conférence de presse à Amman.«Parmi les gens qui quittent les abris pour retourner chez eux, nombre d'entre eux ne retrouveront pas de maisons», a-t-il dit.
Krähenbühl a également réitéré sa condamnation des bombardements israéliens sur des écoles de la bande de Gaza gérées par l'UNRWA. «C'est une grave violation du droit international», a-t-il déclaré, ajoutant que l'agence avait demandé une enquête.

 

17h18
17h18: Après le retrait de l'armée israélienne, des dizaines de Palestiniens rentrent chez eux près de Beit Hanoun, au nord de l'enclave

Les armes se taisent à Gaza, retrait des... par 20Minutes
 
16h44
16h43: Le chef de la diplomatie palestinienne veut traduire des responsables israéliens devant la CPI
 

Le ministre palestinien des Affaires étrangères Ryad al-Malki a réitéré à La Haye la volonté palestinienne de voir des responsables israéliens poursuivis devant la Cour pénale internationale (CPI) et s'est dit confiant quant au respect du dernier cessez-le-feu à Gaza.

Al-Malki a rencontré le procureur de la CPI, la Gambienne Fatou Bensouda, pour discuter de l'accession de l'Autorité palestinienne au statut d'Etat partie à la CPI, et ce en vue de l'ouverture d'une enquête sur le conflit israélo-palestinien.

«Israël ne nous laisse pas d'autre option», a-t-il dit, accusant les Israéliens «d'atrocités»: «nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour traîner en justice les responsables de crimes de guerre et crimes contre l'humanité».

16h20
16h14: Pour Fidel Casro, Israël pratique une «nouvelle forme de fascisme»
 

Israël pratique une «nouvelle forme de fascisme» dans ses opérations militaires à Gaza et les Etats-Unis sont incapables de le contrôler, estime l'ex-président cubain Fidel Castro dans une tribune publiée mardi par le quotidien officiel Granma.
«Je pense qu'une nouvelle et répugnante forme de fascisme est en train de surgir avec une force notable dans cette période de l'histoire humaine», affirme Fidel Castro, qui aura 88 ans le 13 août, dans sa tribune intitulée «Holocauste palestinien à Gaza».
 

14h46
14h46: Des dégâts de guerre estimés entre 4 et 6 milliards de dollars

La guerre a causé entre 4 et 6 milliards de dollars de dégâts au minimum dans la bande de Gaza, a indiqué mardi le vice-ministre palestinien de l'Economie Tayssir Amro, selon qui des pays donateurs doivent se réunir en Norvège en septembre.
 
14h44
14h42: Une secrétaire d'Etat démissionne face à la position «indéfendable» de Londres sur Gaza

Sayeeda Warsi, première femme musulmane secrétaire d'Etat au Royaume-Uni, a démissionné mardi, disant ne plus pouvoir «soutenir la politique du gouvernement sur Gaza» qu'elle a qualifiée de «moralement indéfendable».
«C'est avec un profond regret que j'ai écrit ce matin au Premier ministre pour lui remettre ma démission. Je ne peux plus soutenir la politique du gouvernement sur Gaza», a écrit Sayeeda Warsi, actuelle secrétaire d'Etat conservatrice au ministère des Affaires étrangères, sur son compte officiel Twitter.
14h29

14h30: Bienvenue dans ce live Gaza. Première journée de ce cessez-le-feu

Mardi à 08h00, un cessez-le-feu de 72 heures accepté par Israël et le Hamas est entré en vigueur dans la bande de Gaza d'où l'armée israélienne s'est retirée après quasiment un mois de guerre dévastatrice.

Au total, plus de 1.850 Palestiniens ont été tués, selon les secours locaux. Côté israélien, 64 soldats et trois civils ont trouvé la mort.

Les armes se taisaient mardi matin après presque un mois de guerre dans la bande de Gaza, à la faveur d'un cessez-le-feu accepté à la fois par Israël et le Hamas et d'un retrait total des troupes israéliennes au sol.

Des discussions doivent à présent s'ouvrir pour une paix plus durable.

Qautre heures après l'instauration de la trêve, le territoire dévasté semblait n'avoir encore jamais connu autant de calme depuis le début de la guerre le 8 juillet.