EN DIRECT. Avion Air Algérie disparu: L'épave aurait été retrouvée au Mali... 51 Français étaient à bord...

CRASH Suivez l’évolution de la situation concernant le vol AH5017 d’Air Algérie qui a disparu des radars alors qu’il assurait la liaison Ouagadougou-Alger…

Bertrand de Volontat
— 
Un avion posé de la compagnie Air Algérie (Illustration).
Un avion posé de la compagnie Air Algérie (Illustration). — NEW PRESS/SIPA

 

 

22h49 : Ce live est à présent terminé, merci de l'avoir suivi. A bientôt sur 20minutes.fr
22h27 : Fleur Pellerin attendue dans la nuit à OuagadougouLa secrétaire d'Etat aux Français de l'étranger, Fleur Pellerin, est attendue dans la nuit de jeudi à vendredi à Ouagadougou, d'où est parti l'avion d'Air Algérie qui a disparu au-dessus du Mali, a-t-on appris jeudi dans son entourage. L'envoi dans la région de Fleur Pellerin, qui a également les portefeuilles du Tourisme et du Commerce extérieur, avait été annoncé dans la journée par le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, sans précisions de date ni de lieu. Selon le chef d'état-major particulier de la présidence burkinabè, le général Gilbert Diendiéré, l'épave de l'avion a été retrouvée dans le nord du Mali, prés de la frontière avec le Burkina. Interrogé jeudi soir à ce sujet, l'entourage de Mme Pellerin n'était pas en mesure de confirmer cette information.
21h37 : L'épave aurait été retrouvée au Mali, près du Burkina FasoL'épave de l'avion d'Air Algérie a été retrouvée dans le nord du Mali, près de la frontière avec le Burkina Faso, a annoncé le chef d'état-major particulier de la présidence burkinabè. «Nous venons de retrouver l'avion algérien. L'épave a été localisée (...) à 50 km au nord de la frontière du Burkina Faso», dans la région malienne de Gossi, a déclaré le général burkinabè Gilbert Diendiéré, à l'issue d'une réunion de crise à Ouagadougou.
20h31 : Mariela Castro n'était pas à bord de l'avionLa fille de Raul Castro, et nièce de Fidel, dont la présence à bord du vol avait été dans un premier temps confirmée par divers médias a finalement était démentie une bonne fois pour toute par... la principale intéressée qui a publiquement blâmé la diffusion de cette nouvelle qui a mis en émoi Cuba durant quelques heures.
20h20 : L'épave localisée?Le président malien affirme que l'épave du vol d'Air Algérie a été repérée dans le nord du pays, selon l'agence Reuters.
20h10 : Laurent Fabius sur France 2«Très tôt ce matin, le pilote a demandé ce matin à faire un changement de direction, compte tenu des conditions météorologiques», explique Laurent Fabius. A la question sur l'attaque terroriste Laurent Fabius insiste qu'il ne faut exclure aucune hypothèse.
20h08 : Réunion autour de Hollande vendredi à 9h à l'ElyséeUn communiqué de l'Elysée précise qu'il se réunira avec les mêmes ministres qu'il a convoqué cet après-midi.
20h05 : Laurent Fabius devrait s'exprimer sur France2Le compte twitter du Quai d'Orsay annonce sur Twitter que le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s'exprimera ce soir au journal de 20h de France 2.
20h01 : Un crash à 80 km de Gossi?L'agence Bloomberg, qui cite les autorités du Burkina Faso, affirme que l'avion s'est écrasé au Mali, à 80 km de la ville de Gossi.
19h48 : Un témoin dit avoir vu l'avion «tomber» au MaliUn témoin a affirmé avoir vu l'avion d'Air Algérie disparu jeudi avec plus de 110 personnes à bord «tomber» dans la zone de Gossi, dans le nord du Mali, a déclaré le général burkinabè Gilbert Diendiéré, chef d'Etat major particulier de la présidence.
18h44 : Hollande annule son voyage à la Réunion et à Mayotte«Je resterai donc ici à Paris tout le temps nécessaire. J'ai décidé de reporter le déplacement que je devais effectuer à La Réunion, à Mayotte et aux Comores». François Hollande devait entamer ce vendredi à La Réunion une tournée de 72 heures dans l'océan Indien.
18h42 : Déclaration de François Hollande: «Tout laisse penser que cet avion s'est écrasé»Et d'ajouter: «Tous les moyens militaires seront mis en place. Egalement les moyens civils. Les recherches prendront le temps qu'il faudra.»
18h19 : Recherches menées par le Mali, le Niger, l'Algérie et la FranceLe Mali, le Niger, l'Algérie et la France menaient jeudi des recherches pour retrouver un avion d'Air Algérie disparu au-dessus du Mali, selon une source à l'Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (Asecna).«On ne peut pas vous dire exactement à l'heure actuelle qu'est-ce qui est arrivé» à l'avion d'Air Algérie, porté disparu dans la nuit de mercredi à jeudi, «puisque les opérations de recherche sont toujours en cours, qui sont conduites par le Mali, le Niger, l'Algérie et la France via l'opération (militaire française) Serval», a déclaré à l'AFP cette source jointe à l'Asecna, qui a son siège à Dakar.
18h15 : La théorie de l’attentat est «crédible»Retrouvez l'avis des experts
18h08 : Enquête ouverte à Paris pour «homicides involontaires»Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour «homicides involontaires» après le possible crash d'un avion d'Air Algérie qui a disparu au Mali et à bord duquel se trouvaient au moins 116 personnes, dont 51 passagers français, a indiqué à l'AFP une source judiciaire. L'enquête a été confiée au général commandant la gendarmerie des transports aériens, a précisé la même source.
17h56 : L'avion espagnol contrôlé «en bon état» en France il y a deux ou trois joursL'avion espagnol affrété pour le compte d'Air Algérie avait été examiné par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) «il y a deux ou trois jours» et était «en bon état» a indiqué jeudi son directeur général, Patrick Gandil.L'avion, un McDonnell 83 affrété à la compagnie espagnole de leasing Swiftair, «nous le connaissons, il est passé en France, à Marseille, il y a deux ou trois jours. Nous l'avons examiné et nous n'avons quasiment rien trouvé, il (était) vraiment en bon état», a déclaré Gandil, à quelques journalistes devant le siège parisien de la DGAC.
17h28 : 14 passagers de l'avion d'Air Algérie se rendaient à LyonLa préfecture du Rhône a indiqué que 14 passagers du vol Air Algérie qui se serait écrasé dans la nuit de mercredi à jeudi devaient se rendre à Lyon. Leurs nationalités ne sont pour le moment pas connues.
17h23 : La fille de Raul et nièce de Fidel Castro, était-elle à bord de l'avion?Toujours selon l'aéroport de Ouagadougou, la sexologue et activiste cubaine Mariela Castro nièce de Fidel Castro, ancien chef d'Etat cubain, était à bord de l'avion.Une information démentie par la presse latino-américaine et notamment le site TeleSur.
17h15 : L'épave de l'avion détectée?Selon le site de l'aéroport de Ouagadougou, les forces françaises stationnées au Mali ont détecté l'épave de l'avion AH5017 à mi-chemin entre Gao et Kidal, dans une zone désertique très difficile d'accès.
16h48 : Fleur Pellerin se rendra auprès des familles dans la région«La secrétaire d'Etat Fleur Pellerin «dans la région» sous peu, annonce Laurent Fabius.
16h45 : Déclaration de Laurent Fabius«Le contact a été perdu à 1h47, affirme Laurent Fabius. Aucune trace de l'appareil n'a été retrouvée, l'avion s'est probablement écrasé.» Il confirme la présence de 51 Français à bord et ajotue que plus de 1.000 appels ont été traités dans le cadre de la cellule de crise.Vol AH5017 d'Air Algérie - Conférence de presse... par francediplotv
16h42 : Cinq membres d'une même famille devaient se rendre à MarseilleSept passagers devaient prendre une correspondance pour se rendre à Marseille, a-t-on appris auprès de la police aux frontières (PAF) et des autorités aéroportuaires.Ces sept passagers, dont la nationalité n'a pas été précisée, appartenaient à 3 familles, a indiqué la PAF.L'une d'elles comptait 5 de ses membres à bord du vol d'Air Algérie. Il n'y avait pas d'enfant parmi eux, selon les premiers éléments donnés par les autorités aéroportuaires. Une cellule de soutien psychologique a été montée pour accueillir les proches.
16h38 : Un tempête en route?Le ministre des transports burkinabé a indiqué que le pilote de l'appareil avait demandé à modifier sa route en raison d'une tempête. Selon La Chaîne météo, le vol AH 5017 aurait traversé une zone où de nombreux orages éclataient «avec des rafales de vent puissantes et une activité électrique importante».
16h31 : Décompte provisoire d'Air AlgérieAir Algérie a rendu publique une liste provisoire des passagers du vol Ouagadougou-Alger, disparu depuis la nuit dernière. Selon la compagnie, l'appareil comptait à son bord 51 Français, 7 Algériens, un Malien, 26 Burkinabè, un Belge, 2 Luxembourgeois, 5 Canadiens, un Camerounais, 4 Allemands, un Nigérian, 8 Libanais, un Égyptien, un Ukrainien, une Suissesse. Les six membres d’équipage sont de nationalité espagnole.
16h28 : L'avion aurait été retrouvé par les militaires à 70 kilomètres de Gao
16h17 : Hollande se réunira à 17h avec Valls, Fabius, Le Drian, Cazeneuve, Cuvillier.Le Président de la République tiendra une réunion suite à la disparition de l’avion d’Air Algérie, en présence de Manuel Valls, Premier ministre, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et du secrétaire d’Etat auxTransports, à la Mer et à la Pêche, Frédéric Cuvillier, à 17h00, à l’Élysée.
16h05 : L'avion a eu une première vie bien différenteSelon le quotidien sportif espagnol Marca, l’avion SwiftAir affrété par d’Air Algérie, disparu cette nuit lors d’un vol Ouagadougou-Alger, était l’ancien avion de l’équipe du Real Madrid. L’appareil, alors surnommé la Saeta, a été utilisé pour transporter les joueurs madrilènes entre 2007 et 2009.
15h53 : Un nouveau décompte des passagersSelon Zoheir Houaoui d’Air Algérie, six Algériens, 50 Français, un Malien, un Belge, deux Luxembourgeois, cinq Canadiens, un Camerounais, quatre Allemands, un Nigérian, huit Libanais, un Égyptien, un Ukrainien, un Suisse, un Roumain et trois passagers non identifiés, six membres d’équipage de nationalité espagnole et 24 Burkinabés étaient à bord de l’avion.Le même responsable refuse de parler de crash et affirme que les recherches se poursuivent dans la région de Gao (Mali) pour retrouver l’appareil.
15h48 : François Hollande décale son départ pour la Réunion d'au moins deux heuresLe président François Hollande a décidé de décaler son départ pour La Réunion prévu jeudi à 17H20 d'«au moins deux heures█, en raison de la disparition d'un avion d'Air Algérie à bord duquel se trouvaient des Français, a indiqué l'Elysée à l'AFP.L'Elysée n'a donné aucune précision sur le nombre de Français à bord de l'appareil, ni sur les circonstances de la disparition de l'avion. Selon une radio algérienne, 51 Français se trouvaient à bord.
15h22 : 15 passagers devaient se rendre à CDGQuinze passagers français du vol d'Air Algérie AH 5017, entre Ouagadougou et Alger, dont le contact a été perdu jeudi, devaient prendre une correspondance pour se rendre à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, a-t-on appris de sources aéroportuaires.Ces passagers devaient arriver jeudi vers 14h au terminal 2A de l'aéroport parisien, où une cellule d'accueil des familles a été mise en place, en présence du PDG d'Aéroports de Paris (ADP), Augustin de Romanet.
15h14 : Nouveau décompte des passagers110 passagers, dont 51 Français, 26 Burkinabés, 7 Algériens, 5 Canadiens et 1 Suisse. Par ailleurs, vingt Libanais, dont trois femmes et dix enfants, se trouvaient à bord de l'avion d'Air Algérie.
15h04 : L'avion se serait crashéSelon une information de l'agence Reuters et selon un officiel de l'aviation algérienne.
15h01 : Sept passagers devaient se rendre à MarseilleSept passagers du vol devaient prendre une correspondance pour se rendre à Marseille, a-t-on appris auprès de la police aux frontières (PAF).Ces sept passagers, dont la nationalité n'a pas été précisée, appartiennent à trois familles. Les proches étaient accueillis jeudi après-midi dans le salon d'honneur de l'aéroport de Marseille-Marignane, a indiqué la même source.Ils devaient être accompagnés par une cellule de soutien psychologique, comprenant notamment un médecin.
14h43 : Le contact avec l'avion d'Air Algérie a été perdu dans la région de Gao, dans le nord du MaliSelon une source officielle malienne.
14h33 : Deux Mirage 2000 de l'armée française sont à la recherche de l'appareil d'Air AlgérieDeux Mirage 2000 de l'armée française sont à la recherche de l'appareil d'Air Algérie disparu jeudi dans le nord du Mali avec au moins 119 personnes à bord, a indiqué à Paris l'état-major des armées.Les deux Mirage 2000, basés à N'Djamena, ont une mission de recherche entre le dernier point où l'avion à été localisé et «sa trajectoire probable», a précisé le porte-parole de l'état-major.
14h32 : Les spéculations se multiplientL'avion algérien disparu ce jeudi des écrans radars s'est écrasé aux alentours de Niamey, capitale du Niger, rapporte la chaîne de télévision algérienne Ennahar.
14h18 : Cellule de crise aux aéroports Roissy-Charles-de-Gaulle et MarseilleLes aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et Marseille ont activé jeudi une cellule de crise, après la disparition d'un avion d'Air Algérie au dessus du nord du Mali, a-t-on appris auprès de la direction générale de l'aviation civile (DGAC).Des passagers devaient emprunter, après escale à Alger, un vol pour Paris ou Marseille, a précisé la DGAC, qui n'était pas en mesure de préciser combien de personnes étaient concernées.Deux autres cellules de crise ont été déclenchées, à la DGAC et au ministère des Affaires étrangères, a précisé la DGAC.
14h14 : 50 Français sur la liste des passagersSelon le représentant de la compagnie aérienne algérienne au Burkina Faso, en conférence de presse. Une information confirmée par la compagnie sur son compte Twitter.FLASH INFOS : AH5017 : 50 Français a bord.— Air Algérie (@Air_Algerie) 24 Juillet 2014«Nous savons (...) que l'avion qui transporte une centaine de personnes, dont une cinquantaine de Français, s'est perdu sur les radars dans les environs de Gao» (nord du Mali), a déclaré sous couvert d'anonymat cette source au cabinet du Premier ministre algérien.
13h47 : S'il y a des Français à bord, ils sont «en nombre»Il y a «vraisemblablement» des Français à bord de l'avion d'Air Algérie qui a disparu dans le nord du Mali et, s'il y en a, ils sont «en nombre», a annoncé jeudi le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier.La direction générale de l'aviation civile française est actuellement réunie en «cellule de crise» pour vérifier notamment ces informations, a-t-il déclaré à la sortie d'une réunion du gouvernement à Matignon.«Nous avons actuellement des informations qui sont éparses, qui ne sont pas confirmées. Ce que nous savons, c'est effectivement la disparition de cet avion au Nord-Mali, avion de Ouagadougou à Alger», a-t-il dit.
13h27 : «Vraisemblablement des Français» à bord de l'avion d'Air Algérie disparu «au nord du Mali »C'est ce qu'annonce le ministre des Transports Fédéric Cuvillier. Il a par ailleurs évoqué l'ouverture d'une «cellule de crise à la Direction de l'aviation civile». La cellule de réponse téléphonique, au sein du centre de crise, est joignable au + 33 1 43 17 56 46.
13h18 : L'équipage de l'avion d'Air Algérie disparu est espagnolLes six membres d'équipage de l'avion d'Air Algérie disparu jeudi entre Ouagadougou et Alger sont tous espagnols, a annoncé à Madrid le syndicat des pilotes de ligne Sepla. L'avion, un McDouglas MD83 qui transportait aussi 110 passagers, avait décollé dans la nuit de la capitale du Burkina Faso et n'est jamais arrivé à Alger, sa destination, a confirmé la compagnie espagnole de leasing Swiftair, propriétaire de l'appareil.
12h44 : - 110 passagers à bordL'avion transportait 110 passagers de plusieurs nationalités et le contact a été perdu alors qu'il survolait le nord du Mali.