Attentat suicide: Les talibans tuent au moins quatre étrangers à Kaboul

20 Minutes avec AFP

— 

A Kaboul, ce nouvel attentat suicide ce mardi matin a fait au moins quatre morts.
A Kaboul, ce nouvel attentat suicide ce mardi matin a fait au moins quatre morts. — SHAH MARAI / AFP

Une attaque suicide perpétrée par un homme à moto et revendiquée par les talibans a tué au moins quatre ressortissants étrangers mardi matin à Kaboul, dans un complexe appartenant au département anti-drogue du ministère de l’Intérieur.

«Nos premières informations montrent que l’explosion a eu lieu à l’intérieur d’un camp étranger, quatre personnes ont été tuées, et six blessées dans l’explosion», détaille le général Zahir Zahir, chef de la police de Kaboul, qui précise qu’aucun Afghan n’était présent dans le camp.

La nationalité des victimes n’était pas connue mardi matin. Le général Zahir a précisé que «les étrangers effectuaient un exercice à l’intérieur du camp». Il a ajouté que la police était en train d’enquêter sur la façon dont le kamikaze avait pu pénétrer dans le camp.

Série d’attaques en Afghanistan

Cette attaque intervient dans un contexte de violences renouvelées en Afghanistan, où plusieurs attaques meurtrières ont été conduites ces derniers jours, dont un spectaculaire attentat suicide mardi dernier qui a fait 42 morts dans la province de Paktika (est).

Au même moment, le pays est confronté à trois transitions simultanées - militaire, politique et économique - avec le retrait des forces de l’Otan, les soupçons de fraude qui entachent l’élection du successeur du président Hamid Karzaï et un ralentissement économique lié aux incertitudes sur l’avenir du pays.