Un avion de Malaysian Airlines s'écrase en Ukraine, le 17 juillet 2014.
Un avion de Malaysian Airlines s'écrase en Ukraine, le 17 juillet 2014. — IDE

UKRAINE

Crash du vol MH17: L'avion abattu par un missile... Incertitudes sur la présence de Français...

Un Boeing de la Malaysia Airlines s'est écrasé en Ukraine, jeudi, faisant près de 300 morts...

Ce live est désormais terminé. Merci de l’avoir suivi.
3h30: L'appareil abattu par erreur par des séparatistes pro-russes?
C'est l'un des scénarios qui émergent cette nuit. Le point sur cette thèse par ici.
2h30: Beaucoup de passagers allaient à une conférence sur le Sida
«Beaucoup» des passagers se trouvant à bord de l'avion malaisien qui s'est écrasé jeudi en Ukraine étaient en route pour la conférence mondiale sur le sida qui démarre ce week-end à Melbourne, a indiqué vendredi le directeur d'Onusida. «Mes pensées et mes prières vont aux familles de ceux qui ont disparu tragiquement à bord du vol MH17. Beaucoup de passagers étaient en route pour la conférence AIDS2014 ici à Melbourne», a écrit sur son compte Twitter Michel Sidibe, directeur d'Onusida, le programme qui coordonne l'action des agence de l'Onu pour lutter contre la pandémie.
1h00: Le point sur ce que l'on sait
Bonsoir à ceux qui ne sont pas encore couchés. Il y a encore beaucoup d'incertitudes sur l'origine de la catastrophe:

- Selon le renseignement US, l'appareil a été abattu par un missile sol-air.
Washington surveille la région par satellite/radar et tente de déterminer s'il a été tiré depuis l'Ukraine ou un territoire russe.

- Kiev et Moscou s'accusent mutuellement mais l'origine du tir reste flou
Obama a parlé à Vladimir Poutine et au président ukrainien, Petro Porochenko. Le président américain fait pour l'instant preuve de prudence et n'accuse personne. Il a toutefois mis en garde contre la "disparition de preuves", alors que les séparatistes pro-russes auraient retrouvé les boîtes noires de l'appareil.

- Une bavure des séparatistes pro-russes peut-être à l'origine de l'accident
Le «ministre de la Défense» des séparatistes, Igor Strelkov, a indiqué sur sa page Vkontakte (Facebook russe) que les rebelles avaient abattu un avion de transport militaire ukrainien An-26 à peu près à l'heure et dans la zone du crash de l'avion de ligne malaisien. Des conversations interceptées par le renseignement ukrainien semble indiquer une bavure et que le vol MH17 aurait été visé par erreur. Rien na pour l'instant été confirmé.

- On ne sait pas s'il y avait des Français à bord
Sur les 298 personnes à bord: 154 Néerlandais, 27 Australiens, 23 Malaisiens, 11 Indonésiens, 6 Britanniques, 4 Allemands, 4 Belges, 3 Philippins et 1 Canadien. La nationalité d'environ 50 personnes n'a pas encore été déterminée. Parmi elles pourraient se trouver 6 Français, selon iTélé.

0h10: Une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU vendredi

Le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra une réunion d'urgence vendredi à New York à partir de 10H00 (16h00 heure de Paris) à propos de l'avion de ligne malaisien qui s'est écrasé dans l'est de l'Ukraine, a annoncé jeudi la présidence rwandaise du Conseil. La réunion, qui devrait être publique, a été demandée par le Royaume-Uni, avaient indiqué auparavant des diplomates du Conseil.
23h21
23h20 - Barack Obama a appelé Petro Porochenko
Le président américain Barack Obama a appelé jeudi son homologue ukrainien Petro Porochenko après le crash de l'avion. Barack Obama a également appelé le Premier ministre malaisien Najib Razak, a précisé Josh Earnest, porte-parole de la Maison Blanche, sans donner d'autres précisions sur le contenu de ces appels qui ont été passés depuis l'avion présidentiel Air Force One.
23h16
23h16 - Londres appelle à une enquête sous l'égide de l'ONU
23h03
23h03 - Des enquêteurs malaisiens en route pour l'Ukraine
23h02
23h01 - Ban Ki-Moon demande une «enquête internationale»
Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé jeudi une «enquête internationale complète et transparente». Lors d'une brève déclaration, il a exprimé «ses sincères condoléances» aux familles des victimes et «au peuple de Malaisie».
22h58
22h57 - 298 personnes à bord de l’avion
Il y avait 298 personnes à bord de l’avion, dont 154 Néerlandais, selon Malaysia Airlines.

Un recueillement devant l’Ambassade des Pays-Bas avait lieu à Kiev.