Netanyahou: «Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes»

MONDE Au quatrième jour de l'offensive aérienne israélienne contre le Hamas à Gaza...

20 Minutes avec AFP

— 

Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu chairs the weekly cabinet meeting in his office in Jerusalem, Sunday, July 6, 2014. Prime Minister Benjamin Netanyahu on Sunday said Israel would act calmly and responsibly in the face of rising Israeli-Palestinian hostilities, just hours after Israel's military carried out airstrikes on 10 sites in the Gaza Strip. (AP Photo/Gali Tibbon, Pool)/CAITH107/796410209176/POOL PHOTO/1407061104
Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu chairs the weekly cabinet meeting in his office in Jerusalem, Sunday, July 6, 2014. Prime Minister Benjamin Netanyahu on Sunday said Israel would act calmly and responsibly in the face of rising Israeli-Palestinian hostilities, just hours after Israel's military carried out airstrikes on 10 sites in the Gaza Strip. (AP Photo/Gali Tibbon, Pool)/CAITH107/796410209176/POOL PHOTO/1407061104 — GALI TIBBON/AP/SIPA

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré ce vendredi lors d'une conférence de presse qu'«aucune pression internationale» n'empêcherait son pays «de frapper les terroristes», alors qu'une offensive contre le Hamas à Gaza a fait plus de 100 morts en quatre jours.

«J'ai eu une très bonne conversation avec le président (américain Barack) Obama et d'autres dirigeants, qui ont tous dit comprendre le besoin d'agir», a-t-il ajouté. Barack Obama a appelé jeudi  Benjamin Netanyahou pour lui dire sa crainte d'une escalade de l'affrontement entre Israëlet le Hamas et proposer sa médiation en vue d'un cessez-le-feu. «Les Etats-Unis restent prêts à faciliter une cessation des hostilités, y compris le retour à l'accord de cessez-le-feu de novembre 2012», a-t-il déclaré.

Israël a lancé dans la nuit de lundi à mardi une vaste offensive aérienne destinée à faire cesser les tirs de roquette depuis la bande de Gaza. Plus de 100 Palestiniens ont été tués, tandis que les tirs de roquettes se sont multipliés sur le sud mais aussi le centre d'Israël.