A REVIVRE. Proche-Orient: 100 Palestiniens tués... Benjamin Netanyahu déclare qu'«aucune pression internationale» n'empêchera son pays «de frapper les terroristes»

CONFLIT Vivez les événements de la journée en direct...

R.L.

— 

L'armée de l'air israélienne a lancé des dizaines de raids dans la bande de Gaza durant la nuit du 8 juillet 2014.
L'armée de l'air israélienne a lancé des dizaines de raids dans la bande de Gaza durant la nuit du 8 juillet 2014. — Ariel Schalit/AP/SIPA
19h44: Ce LIVE est désormais terminé. Merci à tous de l'avoir suivi et bonne soirée

>> Synthèse de la journée:
L'offensive israélienne à Gaza
«Bordure protectrice» a fait plus de 100 morts palestiniens en quatre jours et les tirs de roquettes vers Israël se poursuivaient encore ce vendredi, en dépit d'une offre de médiation de Washington. Peu avant le début du repos du shabbat, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé que son pays résisterait à toute pression internationale pour un cessez-le-feu.

>> Y a-t-il un risque d’élargissement du conflit à la frontière libanaise? Article à lire ici
17h50 : Netanyahu: «Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes»
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré qu'«aucune pression internationale» n'empêcherait son pays «de frapper les terroristes», alors qu'une offensive contre le Hamas à Gaza a fait plus de 100 morts en quatre jours.

16h52: Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan condamne les «mensonges» d'Israël au sujet de Gaza
15h34: Grande-Bretagne : 34 ONG appellent à un cessez-le-feu dans la bande de Gaza
Trente-quatre associations humanitaires internationales ont appelé vendredi au cessez-le-feu ainsi qu'au respect des droits de l'homme dans la bande de Gaza, dans un communiqué commun.

Action Contre la Faim, CARE, Save The Children, Oxfam, et trente autres organisations non-gouvernementales d'Italie, de Suisse ou encore du Japon demandent aux Palestiniens et aux Israéliens de trouver une solution durable pour mettre fin à leur conflit, «afin que les victimes de ces combats soient protégées des violences et que leurs droits et leurs besoins soient respectés».
14h18: Benjamin Netanyahu maître du jeu en Israël, pour le moment.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahua réussi à favoriser un consensus national en déclenchant l'offensive contre la bande de Gaza.

>>
Article à lire ici
13h50: Possible violation des lois de la guerre, s'inquiète le Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU
Israël par ses bombardements d'habitations à Gaza pourrait violer les lois de la guerre, met en garde le Haut Commissariat aux droits de l'Homme des Nations unies.
«Nous avons reçu des rapports troublants sur le fait que nombre de victimes civiles, y compris des enfants, sont le résultat de frappes sur des maisons», a déclaré à la presse à Genève la porte parole Ravina Shamdasani. «Ces rapports appellent à des doutes sur le fait que ces frappes sont conformes aux lois humanitaires internationales et aux lois internationales sur les droits humains», a-t-elle dit.
13h45: Les Emirats portent leur aide humanitaire à 52 millions de dollars pour les Palestiniens
Les Emirats arabes unis ont annoncé avoir porté à 52 millions de dollars (38 millions d'euros) leur aide humanitaire aux Palestiniens de la bande de Gaz.  Outre une aide de 25 millions de dollars (18 millions d'euros), annoncée jeudi au nom du chef de l'Etat, cheikh Khalifa Ben Zayed al-Nahyane, le croissant rouge émirati a pour sa part apporté une aide de 100 millions de dirhams (27,2 millions de dollars, 20 millions d'euros) aux habitants de la bande de Gaza a rapporté l'agence officielle Wam
12h25: Le Comité international de la Croix-Rouge s'est exprimé sur Twitter
12h00: VIDEO: Ce matin, une station-service israélienne a été touchée par une roquette

11h46: L'aéroport Ben Gourion a été fermé «durant neuf minutes»
Un porte-parole de l'aéroport a affirmé à l'AFP que Ben Gourion avait été fermé «durant neuf minutes»,
après les tirs du Hamas de «quatre missiles M75 sur l'aéroport » ce matin. Des témoins à Tel-Aviv ont déclaré avoir entendu quatre ou cinq explosions peu après le déclenchement des sirènes d'alerte intimant à la population de se réfugier dans des abris. L'aeroport a finalement repris ses activités normales.
11h35: Alerte: Deux Palestiniens tués portent à 100 le nombre de morts en quatre jours
Deux Palestiniens ont été tués dans le centre de la bande de Gaza lors d'une frappe aérienne, ce qui porte à 100 le nombre de morts palestiniens depuis le début de l'opération israélienne il y a quatre jours, selon les services d'urgences locaux. Les deux tués circulaient dans une voiture de la municipalité de Gaza dans le secteur du camp de réfugiés de Bureij au moment de l'attaque. Un troisième homme à bord du véhicule est grièvement blessé, a précisé le porte-parole des services d'urgence, Achraf al-Qoudra.
11h34: A l'entrée de Gaza...
11h14: «Israël peut se diriger vers une opération terrestre au coup par coup avec des unités d’élite, tout en intensifiant les attaques aériennes»

>> Lisez par ici l'interview de Samy Cohen, spécialiste du conflit au Proche-Orient, sur une éventuelle opération terrestre
11h11: «Bordure Protectrice» peut-elle se transformer en une opération terrestre?
10h47: L'Egypte condamne la «politique de punition collective» d'Israël à Gaza
L'Egypte a fustigé aujourd'hui la «politique de punition collective» d'Israël à Gaza, appelant la communauté internationale à mettre fin rapidement au conflit. «L'Egypte refuse l'escalade (de violence) irresponsable d'Israël», a déclaré le ministère des Affaires étrangères égyptien dans un communiqué, critiquant «l'usage excessif et superflu de la force militaire qui conduit à la mort de civils innocents», ajoute le communiqué.


>> «Ce n’est pas la première fois que l’Egypte joue l’intermédiaire. C’est même leur spécialité. Mais les chances de réussites sont minces car le blocage est actuellement total entre Israël et le Hamas», expliquait dimanche à 20Minutes, Jean-François Daguzan, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique et directeur de la revue Maghreb-Machrek.

10h40: Une station-service israélienne touchée par une roquette
L'explosion d'une roquette tirée de la bande de Gaza dans une station-service de la ville d'Ashdod dans le sud d'Israël, a fait plusieurs blessés, a indiqué la radio publique.
10h29: Un schéma pour comprendre le fonctionnement de l'Iron Dome
10h20: Trois roquettes tirées de Gaza interceptées au-dessus de Tel-Aviv
Trois roquettes tirées depuis la bande de Gaza ont été interceptées par le système de défense anti-missiles Iron Dome au-dessus de Tel-Aviv, a rapporté l'armée israélienne. «Trois roquettes ont été tirées sur le centre de Tel-Aviv et toutes interceptées dans le périmètre urbain», a indiqué l'armée alors que le tir a été revendiqué par le Hamas palestinien.

>> Iron Dome: La «botte secrète» israélienne contre les tirs palestinien.
A Lire ici 
9h30: Ce matin une roquette a été tirée du Liban vers le nord d'Israël
Une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché vendredi matin le nord d'Israël, sans faire ni victime ni dégâts, a indiqué à l'AFP une porte-parole militaire. L'engin s'est abattu dans un champ, a ajouté la porte-parole. «Il s'agit sans doute d'une petite organisation palestinienne souhaitant exprimer sa solidarité avec le Hamas attaqué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza», ont expliqué des responsables militaires à la radio. L'artillerie israélienne a répliqué en tirant des obus vers le sud du Liban,
9h37

9h30: Ce matin une roquette a été tirée du Liban vers le nord d'Israël

Une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché vendredi matin le nord d'Israël, sans faire ni victime ni dégâts, a indiqué à'AFP une porte-parole militaire. L'engin s'est abattu dans un champ, a ajouté la porte-parole. «Il s'agit sans doute d'une petite organisation palestinienne souhaitant exprimer sa solidarité avec le Hamas attaqué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza», ont expliqué des responsables militaires à la radio. L'artillerie israélienne a répliqué en tirant des obus vers le sud du Liban,