Pédophilie: Le pape François va rencontrer pour la première fois des victimes

MONDE Il confirme ainsi la volonté, déjà manifestée par Benoît XVI, de rompre avec la tolérance coupable du passé et le manque de solidarité avec les enfants abusés...

20 Minutes avec AFP

— 

Le pape françois est le dirigeant le plus retweeté.
Le pape françois est le dirigeant le plus retweeté. — STEFANO CAROFEI/AGF/AGF/SIPA

Le pape François va rencontrer lundi pour la première fois au Vatican un groupe de victimes de prêtres pédophiles, confirmant la volonté, déjà manifestée par Benoît XVI, de rompre avec la tolérance coupable du passé et le manque de solidarité avec les enfants abusés.

Six victimes --deux d'Allemagne, deux de Grande Bretagne, deux d'Irlande, pays le plus touché par le scandale-- doivent être reçues par Jorge Mario Bergoglio à la résidence Sainte-Marthe où il réside depuis son élection en 2013. Cette rencontre au format très privé, que le pape lui-même avait annoncée fin mai, est très attendue, les associations de victimes s'étonnant qu'elle n'ait pas déjà eu lieu. Le pape a comparé tout prêtre qui abuse d'un enfant à quelqu'un qui commet le pire sacrilège religieux, «une messe noire». Il a affirmé avec force qu'«on ne joue pas avec les enfants».

Politique de tolérance zéro initiée par Joseph Ratzinger

Cette rencontre avec les victimes, qui suit celles que Benoît XVI avait eue dans plusieurs de ses voyages, a lieu au Vatican même. Elle sera précédée d'une messe dans la chapelle du pape et aura lieu au lendemain d'une réunion de la nouvelle commission pour la protection des mineurs, constituée par le pape François en mars.

François a accentué la politique de tolérance zéro initiée par Joseph Ratzinger, en complétant le dispositif légal: il a réformé le code pénal du Vatican et du Saint-Siège, tous ses membres étant passibles de sa justice pénale.Un premier procès pourrait se tenir au tribunal du petit État contre l'ancien nonce polonais à Saint-Domingue, l'archevêque Jozef Wesolowski, réduit à l'état laïc après avoir eu des relations tarifées avec des mineurs.