Birmanie: Deux morts lors de violences entre bouddhistes et musulmans

CONFLIT Lors de l'attaque d'un commerce musulman dont les propriétaires ont été accusés de viol...

20 Minutes avec AFP

— 

Des moines bouddhistes ayant pris la tête de la "révolte safran" réprimée en 2007 en Birmanie ont appelé mercredi à la fin des violences religieuses dans ce pays secoué par des émeutes anti-musulmanes.
Des moines bouddhistes ayant pris la tête de la "révolte safran" réprimée en 2007 en Birmanie ont appelé mercredi à la fin des violences religieuses dans ce pays secoué par des émeutes anti-musulmanes. — Soe Than Win AFP

Deux personnes ont été tuées en Birmanie lors de violences entre bouddhistes et musulmans à Mandalay, dans le centre du pays, a indiqué une source policière ce jeudi.

Lors de ces violences survenues après l'attaque d'un commerce musulman dont les propriétaires ont été accusés de viol, «il y a eu deux morts», a déclaré à l'AFP un responsable de la police de Mandalay, sous couvert de l'anonymat.