Sécurité renforcée dans des aéroports étrangers qui desservent les Etats-Unis

SECURITE AERIENNE Ces mesures, qui interviennent en réaction aux renseignements obtenus dans le cadre de la réévaluation régulière des menaces dans le monde, seront appliquées «dans les prochains jours» dans une liste d'aéroports qui n'a pas été dévoilée...

20 Minutes avec AFP

— 

Les contrôles de sécurité d'au moins 21 aéroports américains ont récemment échoué à détecter des explosifs, ont révélé vendredi deux parlementaires de l'opposition démocrate, citant un rapport officiel gardé secret par l'administration.
Les contrôles de sécurité d'au moins 21 aéroports américains ont récemment échoué à détecter des explosifs, ont révélé vendredi deux parlementaires de l'opposition démocrate, citant un rapport officiel gardé secret par l'administration. — Jean Ayissi AFP/Archives

La sécurité va être renforcée dans certains aéroports au Proche-Orient et en Europe d'où partent des vols directs vers les Etats-Unis, a annoncé mercredi le département américain de la Sécurité intérieure. Ces mesures, qui interviennent en réaction aux renseignements obtenus dans le cadre de la réévaluation régulière des menaces dans le monde, seront appliquées «dans les prochains jours» dans une liste d'aéroports qui n'a pas été dévoilée.

Un responsable du ministère de la Sécurité intérieure a toutefois indiqué à l'AFP que les aéroports concernés se trouvaient au Proche-Orient et en Europe. «Nous partageons les informations récentes et pertinentes avec nos alliés étrangers et consultons les compagnies aériennes», a ajouté le secrétaire à la Sécurité intérieure Jeh Johnson dans un communiqué.

«Arriver à l'aéroport suffisamment en avance pour passer les contrôles»

Un autre responsable du ministère a expliqué à l'AFP que toutes «les informations spécifiques sur les mesures ou les lieux sont sensibles, car nous ne souhaitons pas divulguer d'éléments sur les niveaux de sécurité à ceux qui nous veulent du mal». «Cela leur donnerait un avantage indu», a-t-il dit, «nous ciblons certains aéroports à l'étranger sur la base de renseignements en temps réel».

Ce responsable a refusé de répondre aux questions sur une éventuelle menace précise découverte par les services de renseignement, à l'avant-veille de la fête nationale américaine du 4-Juillet. L'Agence américaine des transports aériens (TSA) fera les «ajustements nécessaires à l'évolution constante de la menace», s'est-il contenté de dire, en soulignant que cela comprend des mesures «déjà vues et nouvelles», comme des «contrôles supplémentaires des personnes et de leurs biens». Il a conseillé aux «voyageurs d'arriver à l'aéroport suffisamment en avance pour passer les contrôles et être certains de ne pas manquer leurs vols».

Cette annonce intervient sur fond d'instabilité au Proche-Orient, et le renvoi devant la justice américaine de leur suspect numéro 1 dans l'attaque du consulat américain à Benghazi, en Libye. En outre, les intérêts américains font face à de nouvelles menaces jihadistes au milieu du chaos irakien, avec l'avancée des insurgés de l'Etat Islamiste (EI) qui ont proclamé un «califat» sur les territoires conquis.