Ukraine: L'opération «antiterroriste» a repris contre les rebelles

CONFLIT Les forces armées effectuent des frappes contre les bases et les bastions des terroristes...

B. de V. avec AFP

— 

Olexandre Tourtchinov le 22 février 2014 devant le Parlement à Kiev
Olexandre Tourtchinov le 22 février 2014 devant le Parlement à Kiev —

L'opération «antiterroriste» contre les rebelles prorusses dans l'est de l'Ukraine a repris ce mardi matin, a annoncé le président du parlement Oleksandr Tourtchinov à l'ouverture de la séance de la chambre unique.

«Les forces armées effectuent des frappes contre les bases et les bastions des terroristes», a dit Tourtchinov, cité par Interfax. Le président Petro Porochenko avait annoncé dans la nuit que le cessez-le-feu avec les séparatistes n'était pas renouvelé et que les forces ukrainiennes allaient «passer à l'attaque».

Les médias ukrainiens ont rapporté également des tirs dans la nuit à Donetsk

Tourtchninov n'a pas donné de précision sur les opérations en cours, ajoutant qu'il avait obtenu ces renseignements des ministres de la Défense et de l'Intérieur rencontrés le matin même. Sur le terrain toutefois, la situation apparaissait inchangée par rapport aux derniers jours de cessez-le-feu, marqués par de nombreux incidents dont les deux parties s'étaient rejeté la responsabilité.

Le plus grave incident rapporté depuis l'expiration du cessez-le-feu s'est produit mardi matin à Kramatorsk, dans la région de Donetsk, où des tirs d'origine inconnue ont fait quatre morts à bord d'un petit autobus, selon l'administration régionale, fidèle à Kiev, citée par Interfax-Ukraine.

Les médias ukrainiens ont rapporté également des tirs dans la nuit à Donetsk, mais des journalistes de l'AFP présents dans la ville ont constaté mardi matin que la situation était toujours calme, tout comme sur la route vers un autre bastion des rebelles, Slaviansk.