Un Européen sur six <br/> est pauvre

— 

La pauvreté touchait entre 3,7 millions et 7 millions de personnes en 2003, affectant surtout les femmes seules avec enfant et les moins de 25 ans, selon un rapport remis mardi au gouvernement, alors que le Premier ministre va prochainement annoncer de nouvelles "propositions" contre l'exclusion.
La pauvreté touchait entre 3,7 millions et 7 millions de personnes en 2003, affectant surtout les femmes seules avec enfant et les moins de 25 ans, selon un rapport remis mardi au gouvernement, alors que le Premier ministre va prochainement annoncer de nouvelles "propositions" contre l'exclusion. — Jean-Philippe Ksiazek AFP/Archives

Un Européen sur six, soit près de 73 millions de personnes (16% des 455 millions d’habitants de l’Union européenne), vit en dessous du seuil de pauvreté. C’est le sévère bilan d’un rapport publié lundi par la Commission européenne sur la protection sociale.


Selon cette étude, réalisée à partir de chiffres de 2004 et qui sera présentée au sommet européen des 8-9 mars, ce pourcentage varie entre 9-10% (Suède et République tchèque) et 21% (Lituanie et Pologne) dans l'Europe des 25, hors Roumanie et Bulgarie entrées dans l'Union européenne le 1er janvier.

Les enfants sont particulièrement vulnérables. Ils étaient près d'un sur cinq (19%) à vivre en dessous du seuil de pauvreté en 2004, un chiffre qui met en exergue leur exposition particulière à ce fléau.

Le seuil de pauvreté est fixé à 60% du revenu national moyen, précise le rapport, qui analyse les grandes tendances dans l'UE en soulignant les défis à relever par chaque Etat membre. En 2006, près de 10% des adultes européens des 25 en âge de travailler (et 9,5% des enfants) vivaient dans des ménages composés uniquement de personnes sans emploi, révèle également la Commission.

Travailleurs pauvres

Pour la population adulte de Pologne et de Belgique, le pourcentage atteint 13%. Et la Grande-Bretagne détient la palme avec plus de 16% d'adultes en âge de travailler – ainsi que d'enfants – vivant dans des familles de chômeurs en 2006.

Une récente étude de l’Unicef plaçait déjà la Grande-Bretagne au dernier rang des pays de l’OCDE concernant le bien être des enfants.

L'Europe souffre aussi du phénomène des travailleurs pauvres, qui ont un emploi, mais vivent dans une situation précaire. Ainsi, 8% des travailleurs européens (âgés de 18 ans et plus) disposaient de revenus situés en dessous du seuil de pauvreté en 2004, la fourchette allant de 5% ou moins (République tchèque, Allemagne et pays nordiques) à 13 ou 14% (Grèce, Portugal, Pologne).

Le rapport s'est également penché sur l'espérance de vie à l'intérieur de l'UE, qui a progressé de trois ans pour les hommes et de deux ans pour les femmes entre 1995 et 2005. Il existe un écart d'espérance de vie de treize ans parmi les hommes en Europe: elle atteint 65,4 années en Lituanie et 78,4 années en Suède. Quant à l'espérance de vie des femmes, elle varie entre 75,4 années en Roumanie et 83,9 années en Espagne.


France Selon le rapport, 13% de la population française vit en dessous du seuil de pauvreté. La Commission préconise d’améliorer l’accès et le retour à l’emploi des personnes qui en sont le plus éloignées, l’insertion sociale et professionnelle des jeunes, notamment ceux qui sont confrontés à la discrimination, et le logement social et l’offre d’hébergement.