Etats-Unis: Le numéro 2 de la Chambre va démissionner après une défaite politique spectaculaire

ETATS-UNIS Le républicain Eric Cantor a été battu par le Tea Party lors d'une primaire...

N. Bg. avec AFP

— 

Eric Cantor à Richmond le 10 juin 2014.
Eric Cantor à Richmond le 10 juin 2014. — Steve Helber/AP/SIPA

Le Tea Party est de retour pour leur jouer un mauvais tour. Le chef de la majorité républicaine de la Chambre des représentants américaine, Eric Cantor, quittera son poste le 31 juillet, tirant les leçons de sa spectaculaire défaite mardi face au très à droite Tea Party lors d’une primaire, selon plusieurs médias.

Le Washington Post et Politico ont indiqué mercredi qu’Eric Cantor quitterait son poste de numéro deux de la Chambre le 31 juillet, avant la trêve estivale. Il continuera toutefois à siéger jusqu’à la fin de son mandat, début janvier 2015. Le chef de la majorité a la main sur l’ordre du jour de la Chambre.

«C’est un énorme tsunami»

Sa défaite face à un inconnu affilié au Tea Party, David Brat, mardi soir lors de la primaire de Virginie, a provoqué un séisme au Congrès, où les chefs de file étaient comme sonnés par l’élimination du jeu politique d’un des hommes les plus importants du parti républicain, appelé à succéder un jour à l’actuel président de la Chambre. Selon plusieurs parlementaires, la démission d’Eric Cantor sera officialisée lors d’une réunion de groupe à huis clos au Capitole.

«Je suis sous le choc», s’est exclamé mercredi le représentant républicain Steve Stivers, exprimant un sentiment partagé mercredi par nombre de ses collègues dans les couloirs du Capitole. «C’est un énorme tsunami», a déclaré un autre républicain de la Chambre Mario Diaz-Balart.

Les élections législatives auront lieu le 4 novembre. L’intégralité de la Chambre et le tiers du Sénat seront renouvelés, pour des mandats qui commenceront en janvier 2015.