Israël: Un graffiti anti-chrétien à trois jours de la visite du pape

RELIGION Les Juifs extrêmistes multiplient les actes de vandalisme...

20 Minutes avec AFP

— 

Le pape François va avoir son biopic
Le pape François va avoir son biopic — TIZIANA FABI / AFP

Un graffiti en hébreu insultant Jésus a été découvert vendredi sur une église à Beersheba, dans le sud d'Israël, à trois jours de la visite du pape François, a annoncé le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld. L'inscription, visant la mère de Jésus, a été tracée sur le mur du lieu de culte, selon une photo distribuée par la police.

Par ailleurs, selon Rosenfeld, deux Israéliens juifs ont été interpellés vendredi à Jérusalem pour avoir accroché des affiches «condamnant le christianisme et le pape», puis relâchés sous condition de ne pas s'approcher à moins de 150 mètres du souverain pontife. La police a annoncé avoir engagé des procédures d'éloignement à l'encontre de 15 activistes d'extrême droite soupçonnés de vouloir «provoquer des troubles» pendant la visite et renforcé la protection de certains lieux saints chrétiens.

«Embarrasser l'Etat d'Israël»

Les autorités israéliennes se débattent depuis des mois face à une recrudescence d'actes de vandalisme raciste et intolérant attribués à des extrémistes juifs, qui se sont intensifiés à l'approche de l'arrivée du pape, attendu à Jérusalem dimanche soir, après Amman samedi et Bethléem dimanche matin.

«Nous n'avons pas de renseignement sur des plans visant le pape lui-même, mais il y a des projets pour embarrasser l'Etat d'Israël ou perturber l'ordre public pendant cette visite sensible», a déclaré jeudi le chef de la police de Jérusalem, Yossi Pariente.