Neuf hommes soupçonnés d'avoir voulu exécuter un soldat musulman restaient en garde à vue jeudi, alors que la police de Birmingham a lancé une vaste opération pour tenter de calmer la colère de nombreux musulmans de cette ville du centre de l'Angleterre.
Neuf hommes soupçonnés d'avoir voulu exécuter un soldat musulman restaient en garde à vue jeudi, alors que la police de Birmingham a lancé une vaste opération pour tenter de calmer la colère de nombreux musulmans de cette ville du centre de l'Angleterre. — Paul Ellis AFP

Monde

Complot de Birmingham : cinq hommes inculpés

GRANDE-BRETAGNE – L’un d’entre eux est l’auteur de la tentative d’enlèvement d’un soldat britannique…

Cinq hommes ont été inculpés ce vendredi matin à Birmingham (centre de l’Angleterre), dans le cadre de l’enquête sur une tentative d’enlèvement et de meurtre d’un soldat britannique musulman. L’un des inculpés est soupçonné d’avoir orchestré le complot. Le soldat, qui avait notamment servi en Afghanistan, devait être enlevé puis décapité, son exécution étant filmée et diffusée sur Internet, à «l’irakienne».

Les cinq hommes doivent comparaître dans la journée. Les charges retenues à leur encontre n'ont pas été détaillées. Ils faisaient partie du groupe de neuf personnes arrêtées il y a neuf jours par la police. Trois ont été remises en liberté, la 9e reste en garde à vue.