Trente et un enfants sont morts brûlés vifs et 24 autres ont été grièvement blessés dimanche dans le nord de la Colombie après que l'autocar les transportant eut pris feu, a annoncé la Croix-Rouge locale. Un adulte a également été grièvement blessé dans l'incendie du car, près de la ville de Fundacion (département de Magdalena), a-t-on précisé de même source.

Le véhicule, qui transportait des enfants âgés de un à huit ans et qui revenaient d'une cérémonie religieuse, «a explosé vers midi dans la région de Fundacion puis a été entièrement détruit par un incendie», a expliqué un responsable de la police locale.

Circonstances encore floues

Un peu plus tôt, la police avait fait état d'une vingtaine de morts. «A la mi-journée il y a eu un accident à Fundacion. Il s'agit de paroissiens de l'Eglise pentecôtiste», avait annoncé le président colombien Juan Manuel Santos lors d'une réunion électorale à Bogota dimanche.

Peu d'informations ont filtré sur les circonstances et les causes de l'accident. La police avait dans un premier temps attribué cette explosion à une défaillance technique. Mais s'appuyant sur des témoignages de passagers rescapés, la maire de la ville de Fundacion a expliqué que peu avant l'explosion le chauffeur du car avait manipulé un bidon d'essence pour une raison inconnue.