La Santa Maria, qui a mené Christophe Colomb en Amérique, aurait été retrouvée

HISTOIRE L'épave se trouve au nord de Haïti...

E.O.

— 

Une réplique de la Santa Maria, le bateau de Christophe Colomb, en mer des Bahamas, en 1991.
Une réplique de la Santa Maria, le bateau de Christophe Colomb, en mer des Bahamas, en 1991. — ANDREW ITKOFF / AFP

Il y a 522 ans, Christophe Colomb découvre l’Amérique après avoir traversé l’océan à bord de la Santa Maria, qui sombre cette même année 1492 au nord d’Haïti. C’est donc une découverte capitale, si elle est confirmée, qu’ont fait des archéologues. Selon le journal britannique The Independent, ces enquêteurs pensent avoir localisé les restes du célèbre bateau.

«La géographie, la topographie sous-marine et les éléments archéologiques laissent fortement penser que cette épave est bien le fameux navire de Colomb», a expliqué au journal Barry Clifford, un archéologue sous-marin américain membre de l’équipe. Les archéologues, qui travaillent avec le gouvernement haïtien, n’ont pour l’instant pas procédé à l’extraction de l’épave, se contentant de prendre des photos et de procéder à des mesures.

Une précédente expédition avait déjà photographié l’épave il y a 11 ans, mais n’avait pas fait de rapprochement avec la Santa Maria. Son identification a été rendue possible par de récentes découvertes archéologiques qui ont permis de situer un fort construit par Colomb dans la zone.