La veuve de Mandela demande au Nigeria de tout faire pour sauver les jeunes filles enlevées

MONDE Graça Machel a appelé le gouvernement nigérian et la communauté internationale à intensifier leurs efforts pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées par Boko Haram...

R.L. avec AFP
— 
Graça Machel, l'épouse de Nelson Mandela, a indiqué vendredi qu'elle se sentait "moins anxieuse qu'il y a une semaine" alors que l'ancien président sud-africain âgé de bientôt 95 ans s'apprête à entamer sa sixième semaine d'hôpital dans un état critique mais stationnaire à Pretoria.
Graça Machel, l'épouse de Nelson Mandela, a indiqué vendredi qu'elle se sentait "moins anxieuse qu'il y a une semaine" alors que l'ancien président sud-africain âgé de bientôt 95 ans s'apprête à entamer sa sixième semaine d'hôpital dans un état critique mais stationnaire à Pretoria. — AFP

Graça Machel, la veuve de Nelson Mandela, a rompu le silence traditionnellement imposé par son deuil pour appeler vendredi le gouvernement nigérian et la communauté internationale à intensifier leurs efforts pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées par Boko Haram.

«La responsabilité de protéger ses citoyens»

«Le gouvernement nigérian a la responsabilité de protéger ses citoyens et de leur garantir la sécurité», dit Mme Machel dans une lettre ouverte, alors qu’Amnesty International accuse l’armée du Nigeria d’avoir ignoré les avertissements reçus avant l’attaque du groupe islamiste.