Monde

Le meurtrier du maire espagnol était un rival

Fago peut retrouver son calme. Le meurtre il y a quelques semaines de Miguel Grima, maire de ce petit village aragonais d'Espagne, avait transformé les 25 habitants en suspects. L'affaire était trop belle. Les médias espagnols ont rapidement fait de ...

Fago peut retrouver son calme. Le meurtre il y a quelques semaines de Miguel Grima, maire de ce petit village aragonais d'Espagne, avait transformé les 25 habitants en suspects. L'affaire était trop belle. Les médias espagnols ont rapidement fait de Fago leur terre d'élection. Las, le suspense est déjà retombé. Le rival de l'édile a avoué le meurtre ce week-end. « J'ai tué le maire parce que je ne le supportais plus », a déclaré, selon le quotidien El Pais d'hier, Santiago Mainar, propriétaire d'un gîte rural et candidat malheureux à l'élection remportée par le défunt. Toutefois, même si Santiago Mainar a avoué avoir agi seul, des sources proches de l'enquête le soupçonnaient d'avoir eu des complices.