VIDEO.Nigeria: Onze adolescentes enlevées lors du dernier rapt de Boko Haram

NIGERIA Lundi, le chef du groupe extrémiste avait assuré qu'il voulait vendre comme esclave les lycéennes enlevées alors que plus de 200 jeunes filles ont été séquestrées au Nigeria...

20 Minutes avec AFP
— 
Mardi 6 mai, une manifestation s'est tenu devant l'ambassade du Nigeria à Washington pour demander la libération des lycéennes séquestrées.
Mardi 6 mai, une manifestation s'est tenu devant l'ambassade du Nigeria à Washington pour demander la libération des lycéennes séquestrées. — Robert MacPherson / AFP

Le nombre de jeunes filles enlevées dimanche lors du dernier rapt attribué aux islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria s'élève à onze, selon un nouveau bilan donné mercredi par un responsable local.

Après avoir attaqué un village dans l'Etat de Borno, dimanche soir, et enlevé huit adolescentes, les ravisseurs ont attaqué un deuxième village tout proche et «enlevé trois autres filles», a déclaré Hamba Tada, un responsable municipal.

Cette nouvelle séquestration fait suite à la revendication par le groupe terroriste du rapt de 200 lycéennes début avril. Dans une vidéo, le chef du groupe avait assuré que les lycéennes enlevées seront traitées en «esclaves», «vendues» et «mariées» de force parce que «l'éducation occidentale doit cesser» et que les filles «doivent quitter» l'école et «être mariées».