Pêche au trou, piège à cons

P.B. avec AFP

— 

442 pêcheurs russes, dont de nombreux étaient en état d'ébriété avancé, ont été secourus samedi par des hélicoptères et des navires sur des glaces flottantes qui s'étaient brusquement détachées de l'île de Sakhaline, dans l'Extrême-Orient russe, ont annoncé des responsables.
442 pêcheurs russes, dont de nombreux étaient en état d'ébriété avancé, ont été secourus samedi par des hélicoptères et des navires sur des glaces flottantes qui s'étaient brusquement détachées de l'île de Sakhaline, dans l'Extrême-Orient russe, ont annoncé des responsables. — Alexandre Titorenko AFP

Ce n’est pas le  bateau, mais bien les pêcheurs qui étaient ivres. Samedi, 442 pêcheurs russes ont été secourus par des hélicoptères et des navires sur des glaces flottantes qui s'étaient brusquement détachées de l'île de Sakhaline, dans l'Extrême-Orient russe.

«Les dernières personnes qui refusaient de laisser leurs équipements et leurs prises ont été persuadées. Elles ont été évacuées dans des nacelles accrochées à un hélicoptère», a déclaré à l'AFP un responsable du ministère des Situations d'urgence.

«Forte intoxication alcoolique»

Près de 3.000 personnes étaient venues pêcher sur la glace, malgré les avertissements des autorités locales, a indiqué le responsable du ministère. Toutes ces personnes pratiquaient la pêche par un trou creusé dans la surface gelée, lorsqu'un énorme bloc de glace de 25 kilomètres carrés s'en est détaché sous la pression de vents violents et a commencé à dériver.

Nombre des pêcheurs récupérés par les sauveteurs étaient dans un état de «forte intoxication alcoolique», a de son côté précisé l'agence Interfax citant un porte-parole de ce ministère.

Quelque 90 personnes, trois hélicoptères et 20 bateaux ont été mobilisés pour l'opération de sauvetage qui a duré plusieurs heures, selon le responsable interrogé par l'AFP. Des centaines de ces pêcheurs doivent ainsi être secourus chaque année en Russie.