Chine: Nouvelle immolation par le feu d'un Tibétain

MONDE Il s’est immolé pour protester contre la politique répressive des autorités dans sa région…

20 Minutes avec AFP

— 

Des exilés tibétains manifestent après l'immolation d'un homme protestant contre la Chine, à Katmandou au Népal, le 13 février 2013.
Des exilés tibétains manifestent après l'immolation d'un homme protestant contre la Chine, à Katmandou au Népal, le 13 février 2013. — Niranjan Shrestha/AP/SIPA

Un Tibétain est mort en s'immolant par le feu mardi en Chine pour protester contre la politique répressive des autorités dans sa région, ont annoncé un média et une organisation basés à l'étranger.

Thinley Namgyal, 32 ans, est décédé de ses brûlures dans la préfecture de Kardze de la province du Sichuan, une région tibétaine située dans le sud-ouest de la Chine, ont rapporté Radio Free Asia (RFA) et l'ONG Free Tibet.

Comme à l'accoutumé après une immolation par le feu de Tibétain, les autorités communistes ont imposé un black out en coupant les communications locales, en l'espèce dans le district de Tawu.

Répression contre la religion et la culture

La victime était le fils cadet d'un couple de Tibétains nomades en voie de sédentarisation, a précisé RFA.

Dans un monastère de cette même préfecture de Kardze, une nonne tibétaine avait fin mars enflammé ses vêtements. La majorité des Tibétains qui ont effectué ce geste désespéré sont décédés ensuite de leurs graves brûlures.

Plus de 125 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire depuis 2009, pour protester contre la répression de leur religion et de leur culture.