Un pêcheur s’échappe miraculeusement de la gueule d’un requin

P.B. avec AFP

— 

Un surfeur réunionnais a été hospitalisé dans un état critique dimanche à Saint-Pierre, dans l'île de la Réunion, après avoir été attaqué par un requin qui lui a sectionné un bras, a-t-on appris auprès des pompiers.
Un surfeur réunionnais a été hospitalisé dans un état critique dimanche à Saint-Pierre, dans l'île de la Réunion, après avoir été attaqué par un requin qui lui a sectionné un bras, a-t-on appris auprès des pompiers. — Theo Ferreira AFP/Archives

Il aurait pu s’appeler Jonas. Eric Nerhus, un pêcheur australien de 41 ans fait la une des médias de son pays après avoir réussi à se sortir miraculeusement de la gueule d’un requin blanc. Depuis son lit d’hôpital, il a raconté à la chaîne Nine Networks comment il a failli finir ses jours en «aliment pour poisson».

Eric est tranquillement en train de pêcher au sud de Sydney mardi, quand il se retrouve nez à nez avec un requin blanc de 3 mètres. L’animal attaque une première fois, lacérant le torse de sa proie. «J'étais plutôt sonné et je ne comprenais pas trop ce qui m'arrivait», raconte ce père de deux enfants.

«Dans une caverne obscure»

«Puis je suis parti tête la première, directement. Ma tête, mes épaules et l'un de mes bras sont descendus carrément dans sa gorge et je pouvais sentir ses dents qui croquaient ma combinaison lestée de plombs. Je me suis retrouvé dans une cave obscure», poursuit-il.

Mais de son bras libre, Eric parvient à frapper l’animal avec son couteau, le touchant en plein œil. Amoché, le requin dessert les dents, permettant à son repas de regagner la surface. Eric se hisse sur son bateau, aidé par son fils. «Je ne voulais pas partir comme ça. C'est tout à fait indigne comme mort», conclut-il.