Afrique du Sud: Pistorius au tribunal pour son deuxième jour de déposition

JUSTICE Le champion est revenu à la barre ce mardi...

Avec AFP

— 

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius arrive au tribunal, le 6 avril 2014 à Pretoria
Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius arrive au tribunal, le 6 avril 2014 à Pretoria —

Oscar Pistorius, le champion handisport sud-africain qui répond du meurtre de sa petite amie, est revenu s'asseoir ce mardi dans le box des accusés avant de reprendre sa déposition, écourtée la veille à la demande de ses avocats car il était exténué.

Pour cette nouvelle audience très attendue où il doit être interrogé sur les circonstances du crime, la salle du tribunal de Pretoria était comble, et le premier rang occupé par la famille de l'athlète et celle de Reeva Steenkamp, la jeune top-modèle qu'il a abattue en 2013.

Lundi, Pistorius avait pris la parole pour la première fois en public depuis le 14 février 2013, la nuit du drame.

«Je me réveille la nuit avec l'odeur du sang»

En larmes, il a d'abord présenté ses excuses à la famille de sa victime, avant de répondre longuement aux questions de son avocat sur les circonstances de sa vie.

«Je me réveille la nuit avec l'odeur du sang», a-t-il raconté devant le tribunal de Pretoria où il comparaît depuis début mars. Il prend, dit-il, des médicaments, a perdu du poids et souffre de «terribles cauchemars», allant jusqu'à se réfugier parfois dans un placard quand il a peur la nuit.

«Je veux saisir cette occasion pour présenter mes excuses à M. et Mme Steenkamp. (...) J'ai essayé de coucher mes mots sur le papier pour vous écrire, mais les mots ne suffiront jamais», a-t-il lancé aux parents de sa victime.

June Steenkamp, la mère de Reeva, était restée de marbre.