Ukraine: Le Parlement accepte la démission du ministre de la Défense

CRISE Les députés ont trouvé un remplacement...

B. de V. (avec AFP)

— 

Le ministre ukrainien de la Défense Igor Tenioukh, à Kiev le 16 mars 2014
Le ministre ukrainien de la Défense Igor Tenioukh, à Kiev le 16 mars 2014 —

Le Parlement ukrainien a approuvé mardi la démission du ministre de la Défense Igor Tenioukh, critiqué pour sa gestion de l'humiliante perte de la Crimée, et nommé à sa place Mikhaïlo Koval.

D'abord rejeté faute de nombre de voix suffisant, le départ de Tenioukh a finalement été approuvé par 228 députés et la nomination de son remplaçant par 251 voix au cours d'une séance agitée.

Une gestion de crise soumise à critiques

Mikhaïlo Koval est un haut-gradé qui était posté en Crimée et avait été brièvement détenu début mars par les forces pro-russes.

La gestion de la crise par Kiev, accusé d'impuissance et d'improvisation, s'attirait des critiques de plus en plus vives, y compris au sein du pouvoir de transition en place depuis la chute de Viktor Ianoukovitch.

«Nous avons besoin que ceux qui travaillent et prennent les décisions soient des spécialistes, des gens capables de prendre les bonnes décisions et en répondre dans des conditions extrêmes, des conditions de danger, des conditions de confrontation militaire», a déclaré le président du Parlement et président du pays par intérim Olexandre Tourtchinov.