Vol MH370: La Chine enverra au moins sept navires dans la zone des débris supposés

RECHERCHES Quelque 153 ressortissants étaient à bord du vol de Malaysia Airlines disparu depuis deux semaines…

avec AFP

— 

Le brise-glace chinois Xuelong («Dragon des neiges») va être envoyé dans la zone des recherches.
Le brise-glace chinois Xuelong («Dragon des neiges») va être envoyé dans la zone des recherches. — STR / AFP

La Chine va déployer au moins sept navires dans le sud de l'océan Indien, où ont été repérés de larges «objets flottants» considérés comme d'éventuels débris du vol MH370 porté disparu, a annoncé vendredi un média d'Etat. Les navires de secours Haixun 01 et 31, tout comme les Nanhaijiu 101 et 115, sont sur le point de partir pour la zone, et trois autres navires chinois sont déjà en route, selon l'agence officielle Chine nouvelle.

Un brise-glace également envoyé sur place

Treize jours après la disparition du Boeing 777 de Malaysia Airlines, les recherches se concentrent désormais sur une vaste étendue d'eau glacée de quelque 23.000 km2, à 2.500 km au sud-ouest de Perth, la principale ville de la côte ouest australienne. Selon Chine nouvelle, le brise-glace chinois Xuelong («Dragon des neiges») sera également déployé sur place «aussi rapidement que possible». Il est actuellement amarré dans le port australien de Fremantle, près de Perth.

Sur les 239 personnes à bord du Boeing 777, disparu des écrans radars le 8 mars alors qu'il effectuait la liaison Kuala Lumpur-Pékin, figuraient 153 ressortissants chinois. Le président chinois Xi Jinping est «anéanti» par cette disparition mystérieuse a déclaré vendredi le Premier ministre australien, après un entretien téléphonique avec le numéro un chinois.