Plongeuses japonaises disparues en Indonésie: Un second corps retrouvé

MONDE Elle avait disparu le mois dernier avec six autres plongeuses nippones au large de l'île indonésienne de Bali...

B.D. avec AFP

— 

Les secours indonésiens n'avaient toujours pas retrouvé mardi en fin d'après-midi le reste d'un groupe de plongeuses japonaises, au lendemain du sauvetage miraculeux de cinq d'entre elles, au large de Bali.
Les secours indonésiens n'avaient toujours pas retrouvé mardi en fin d'après-midi le reste d'un groupe de plongeuses japonaises, au lendemain du sauvetage miraculeux de cinq d'entre elles, au large de Bali. — Sonny Tumbelaka AFP

Le corps d'une Japonaise qui avait disparu le mois dernier avec six autres plongeuses nippones au large de l'île indonésienne de Bali a été retrouvé ce week-end à des centaines de kilomètres, a annoncé ce lundi la police locale.

Les sept plongeuses aguerries n'étaient pas remontées à l'endroit prévu le 14 février au large de Nusa Lembonga, une zone traversée de courants très violents et soudains. Cinq d'entre elles ont été récupérées saines et sauves. Le corps de Shoko Takahashi, monitrice de plongée, a été retrouvé près de l'île de Sempu, dans le province de Java oriental, à 400 kilomètres de là.

Le corps largement méconnaissable

Son corps sans tête est largement méconnaissable après avoir séjourné près d'un mois dans l'eau. Mais le mari balinais de la plongeuse, qui a reconnu les vêtements sous sa combinaison, est formel à 95%, a indiqué à l'AFP le chef de la police maritime du district de Malang, Slamet Prayitno. Le capitaine du bateau qui avait emmené les Japonaises sur leur site de plongée a été placé en détention dans le cadre de l'enquête de police ouverte pour «négligence ayant entraîné la mort».

Quatre des plongeuses retrouvées ensemble à une vingtaine de kilomètres de leur spot de plongée, au large de Nusa Penida, avaient raconté avoir été emportées par de grosses vagues. Au bout de 28 heures de dérive, elles s'étaient agrippées à un récif de corail. Le corps d'une septième plongeuse, Ritsuko Miyata, avait été retrouvé quelques jours après le drame.