Bruxelles veut séparer les réseaux

©2006 20 minutes

— 

L'UE choisit l'option la plus radicale. Pour doper la concurrence dans le domaine de l'énergie, Bruxelles a préconisé hier que les producteurs d'électricité soient totalement séparés des réseaux qui la transportent. En effet, selon Bruxelles, la confusion entre production et transport a contribué à provoquer la grande panne de novembre qui a plongé dix millions d'Européens dans le noir. Une orientation qui suscite l'ire de Paris et Berlin, opposés au démantèlement de leurs champions nationaux. Hier, dans une lettre adressée à la Commission, le gouvernement français a fermement affirmé son opposition. Par ailleurs, la Commission a de nouveau souligné la nécessité d'une politique énergétique européenne, appelant, dans un premier temps, à réduire les émissions de CO2 et la dépendance aux hydrocarbures.

A. B. et A. L. G.