Disparition d’un avion de Malaysia Airlines: 239 personnes à bord dont quatre Français

AVIATION L’appareil, qui aurait disparu des radars alors qu’il était dans l’espace aérien vietnamien, n’a toujours pas été localisé…

M.C.

— 

Un homme se tient devant le panneau d'affichage des arrivées à Pékin le 8 mars 2014. Le vol Kuala Lumpur-Pékin est affiché "en retard".
Un homme se tient devant le panneau d'affichage des arrivées à Pékin le 8 mars 2014. Le vol Kuala Lumpur-Pékin est affiché "en retard". — MARK RALSTON / AFP

On est toujours sans nouvelles du vol MH370, un avion de Malaysia Airlines qui transportait 239 personnes dont trois Français à destination de Pékin. Il a disparu vendredi, deux heures après avoir quitté Kuala Lumpur, a annoncé la compagnie. Malaysia Airlines a commencé à notifier les proches des passagers et de l'équipage, une démarche qui montre que la compagnie s'attend au pire.

>> Suivez les événements en direct ici

L’appareil, qui transporte 227 passagers de 14 nationalités et 12 membres d'équipage, a disparu vendredi à 19h40, heure de Paris.

Disparu dans l’espace aérien vietnamien

L'avion a perdu le contact dans l'espace aérien de la province vietnamienne de Ca Mau, a précisé le gouvernement vietnamien dans un communiqué. Il aurait dû prendre contact avec le contrôle aérien de Ho Chi Minh-Ville à 18h22 heure française, mais n'est jamais apparu. Le ministère vietnamien de la Défense a lancé une mission de secours en coordination avec la Malaisie et la Chine, a-t-il ajouté.

Selon la compagnie, étaient à bord, outre les trois passagers français, 153 Chinois, 38 Malaysiens, 12 Indonésiens, sept Australiens, quatre Américains, deux Néo-Zélandais, deux Canadiens, un Russe, un Italien, un Taïwanais, un Hollandais et un Autrichien.

 

 

A l'aéroport de Pékin, l'attente douloureuse des proches des passagers

La compagnie envoie déjà ses « pensées et prières » aux familles des passagers et de l’équipage

L'appareil, un Boeing 777-200, qui a quitté Kuala Lumpur samedi à 0h41 heure locale, devait arriver à Pékin à 06h30 locales (23h30, heure de Paris). «Nous regrettons profondément d'avoir perdu tout contact avec le vol MH370 qui a quitté Kuala Lumpur à 00H41 samedi matin en direction de Pékin», a déclaré dans un communiqué le PDG du groupe Malaysia Airlines Ahmad Yahya. «Notre équipe est en train d'appeler les proches des passagers et de l'équipage», a-t-il ajouté. «Nos pensées et nos prières vont à tous les passagers concernés, l'équipage et leurs familles».

La compagnie Malaysia Airlines (MAS) a enregistré peu d'accidents. En octobre, un bimoteur Twin-Otter s'était écrasé à l'atterrissage sur l'île de Bornéo, entraînant la mort du co-pilote et d'un passager. En 1977, un autre appareil s'était écrasé dans le sud de la Malaisie, tuant les 93 passagers et les sept membres d'équipage. Un accident serait un coup dur pour la compagnie, qui perd de l'argent depuis des années face à des concurrents comme AirAsia. Malaysia Airlines a enregistré son quatrième trimestre consécutif de pertes durant les derniers trois mois de 2013.