EN DIRECT. Disparition d'un avion de Malaysian Airlines: Quatre français étaient à bord... L'avion avait déjà connu un accident en 2012...

P.B. et M.C.

— 

22h15: Ce live est maintenant terminé.
Si vous voulez tout savoir sur la disparition de ce Boeing, retrouvez toutes les informations nécessaires via notre synthèse de la journée par ici. Et rendez-vous demain matin pour connaître les dernières évolutions de ce drame.
16h50: L'avion aurait déjà été victime d'un accident
Le Boeing 777 qui a disparu samedi «a été accidenté en 2012 lors d'une escale à Shanghai en Chine», a révélé à Europe 1 Bernard Chabbert, spécialiste de l'aéronautique. Il affirme que l'avion en question avait percuté un appareil de la China Southern à l'aéroport de Shanghai. «Des gros travaux avaient été nécessaires pour le remettre en état et le bout de son aile droite avait été remplacée», détaille-t-il se gardant bien toutefois de faire un lien entre les deux événments.
15h25 : Trois élèves du lycée français de Pékin parmi les passagers

Quatre Français, dont trois élèves du lycée français de Pékin, se trouvaient à bord de l'avion de Malaysia Airlines transportant 239 personnes, disparu samedi entre Kuala Lumpur et Pékin, a indiqué à l'AFP la ministre déléguée chargée des Français de l'étranger Hélène Conway-Mouret.
Selon Mme Conway-Mouret, les quatre disparus sont une mère de famille et ses deux enfants ainsi qu'une troisième adolescente, de nationalité franco-chinoise, qui voyageait avec eux. «Tous les trois sont élèves au Lycée français de Pékin et la maman, très impliquée dans la vie du lycée en tant que vice-présidente de l'association des parents d'élève», a précisé Mme Conway-Mouret. Une cellule de soutien psychologique a été mise en place dans le lycée pour accueillir les élèves, a précisé la ministre.
 
15h20 : Le vol MH 370 victime d'un acte terroriste?

Le Premier ministre malaisien Najib Razak  a souligné que le gouvernement étudiait «toutes les possibilités». «Mais il est trop tôt pour spéculer».
15h15 : Les recherches aériennes s'arrêtent pour la nuit, pas celles des navires

Si des traînées de carburant ont été repérées en mer par des avions vietnamiens à la recherche d'un Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu samedi avec 239 personnes à bord, les recherches aériennes ont été interrompues pour la nuit.
Par ailleurs, la Chine a ordonné à des navires de patrouille maritime dans la région de commencer à chercher. Le Vietnam, la Malaisie et les Philippines ont également envoyé des navires et des appareils. Les recherches des navires se poursuivront cette nuit.
15h00: Voici une carte pour localiser les évènements suite à la disparition du vol MH 370

14h00: Deux trainées de carburant repérées
 
«Deux de nos avions ont détecté deux traînées de carburant d'une longueur d'environ 15 à 20 kilomètres, en parallèle et à environ 500 mètres l'une de l'autre», a déclaré en direct à la télévision publique le général vietnamien Vo Van Tuan, ajoutant que des navires avaient été envoyés sur place.

«Nous ne sommes pas sûrs d'où viennent ces traînées de carburant, nous avons envoyé des navires vietnamiens» vers cette zone, a-t-il ajouté.
Ces deux traînées sont les premiers possibles signes du vol MH370, qui a perdu samedi matin le contact avec le contrôle aérien quelque part entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam.
13h55: Les noms des 239 passagers sont désormais connus
Malaysia Airlines vient de divulguer la liste des passagers du vol MH 370. Quatre Français, âgés de 14,17, 18 et 52 ans, se trouvaient bien à bord dont trois personnes d'une même famille.
12h20: La France propose l'aide du Bureau Enquête Accident

Le ministre français en charge des transports, Frédéric Cuvillier, a proposé samedi matin aux autorités vietnamiennes et malaisiennes l'aide du Bureau Enquête Accident pour la recherche de l'épave du Boing 777 disparu au sud du Vietnam. Administrativement, le BEA ne peut pas intervenir dans l'enquête, mais il peut apporter son expertise, souligne-t-on dans l'entourage du ministre.
11h50: Le Quai d'orsay mobilisé:

«Selon les informations en l'état qui nous ont été communiquées par la compagnie Malaysia Airlines, quatre ressortissants français se trouvaient à bord de l'avion qui n'a pas été localisé», a indiqué à l'AFP une source au Quai d'Orsay.
Aucune identité des passagers n'a été communiquée par le ministère. Une cellule de crise a été mise en place au Quai d'Orsay et un numéro de téléphone (00 33 1 43 17 56 46) est mis à la disposition des proches de personnes susceptibles d'avoir voyagé dans cet avion.
Les ambassades de France à Pékin et Kuala Lumpur sont également mobilisées.
11h30: Le pire est à craindre pour le vol MH 370:
Retour en vidéo sur ce probable drame
11h00: Possiblement l'une des 20 plus grandes catastrophes aéronautiques
Selon les données du bureau d'achives des accidents d'avions, en l'absence de rescapés, l'accident du vol MH 370 qui compte 239 passagers serait alors la 18ème plus grosse catastrophe dans l'histoire de l'aviation. La plus importante date du 12 août 1985 où la disparition d'un avion de la Japan Airlines avait fait 520 morts.
10h15: Quatre français à bord de l'avion
Malaysia Airlines vient d'actualiser la liste des passagers à bord du vol MH 370. Sur les 239 passagers dont 12 membres d'équipages, quatre sont français et non trois comme la compagnie l'avait indiqué auparavant.
10h10: Collision, explosion...Les pistes d'explication:

Sur I-Télé, un spécialiste des questions aéronautiques, Michel Polacco liste plusieurs explications possibles à la disparition brutale du Boeing 777-200 de Malaysia Airlines. Cet expert rappelle d'abord que les difficultés pour un avion sont concentrés au décollage et à l'atterissage, mais beaucoup moins en phase de croisière. L'avion a disparu vendredi, deux heures après avoir quitté Kuala Lumpur.

Michel Polacco avance que le Boeing aurait pu être victime d'une collision avec un autre appareil, être victime d'un acte terroriste ou encore avoir dû faire face un phénomène météorologique difficile à maîtriser. Reste la piste d'une catastrophe comme celle du vol Af 447 entre Rio et Paris qui avait fait 228 morts suite au décrochage de l'appareil en raison de facteurs techniques, mais aussi humains.

9h45: Les 227 passagers sont issus de 13 nationalités:
-154 Chinois et Taïwanais
-12 Indonésiens
-7 Australiens
-4 Américains
-3 Français
-2 Néo-zélandais
-2 Ukrainiens
-2 Canadiens
-1 Russe
-1 Italien
-1 Autrichien
-1 Hollandais
Le détail sur le site de la compagnie.
9h40: Les recherches ont commencé pour retrouver l'avion:
Voir en vidéo l'allocution d'Ahmad Yahya, le patron de Malaysia Airlines








9h08: Le Boeing 777, l'un des avions les plus sûrs
Le Wall Street Journal rappelle que le seul crash meurtrier en 19 ans de service du Boeing 777 s'est produit en juillet dernier quand un avion de Asiana Airlines s'est écrasé à l'aéroport de San Francisco.
7h32: Le Vietnam, la Malaisie et les Philippines envoient également des équipes de recherche

Le ministère vietnamien de la Défense a lancé une mission de secours en coordination avec la Malaisie et la Chine. Les autorités ont envoyé un avion, deux hélicoptères et quatre navires pour fouiller une zone de la mer de Chine méridionale, a indiqué Faridah Shuib, porte-parole de l'Agence de surveillance des affaires maritimes de Malaisie. Les Philippines ont également envoyé trois navires de la Marine et un avion de surveillance.
7h01: Des bateaux chinois dépêchés
Pékin envoie deux navires de secours dans la Mer de Chine méridionale pour commencer les recherches, rapporte la télévision d'état chinoise CCTV.
5h50: Toujours aucune nouvelle du Boeing de Malaysia Airlines
Notre récit de toute l'histoire est à retrouver ici.
5h16: Des détails sur l'équipage du vol MH370
Le Boeing 777-200 est piloté par un Malaysien de 53 ans avec 18.365 heures de vol, qui travaille pour la compagnie depuis 1981, selon un communiqué du PDG de Malaysia Airlines.
5h04: L'appareil aurait disparu des radars alors qu'il survolait le Vietnam

«L'avion a perdu le contact dans l'espace aérien de la province de Ca Mau avant de pouvoir entrer en contact avec le contrôle aérien de Ho Chin Minh-Ville», a précisé un communiqué publié sur le site internet du gouvernement.
5h00: La liste des passagers est affichée à l'aéroport de Pékin

4h48: Le vol affiché comme "retardé" à l'aéroport de Pékin

4h35: Il y aurait trois Français à bord de l'appareil
La compagnie détaille sur son site les nationalités des passagers. En plus des trois Français il y aurait notamment 153 Chinois, 12 Indonésiens, et 7 Australiens.

4h15: L'avion avait du carburant pour voler pendant 7h30, un délai largement dépassé
Le pire est à craindre. L'avion avait assez de carburant pour voler pendant 7h30. Nous sommes maintenant à plus de 10h après le décollage et toujours sans nouvelle.
3h45: Le VP de Malaysia Airlines dément les rumeurs d'un atterrisage d'urgence en Chine
«Nous ne savons pas où est l'appareil. Nous cherchons toujours», a déclaré Fuad Sharuji sur CNN. Non seulement l'avion n'a pas atterri en Chine, il n'est même pas entré dans l'espace aérien du pays.
3h20: Pékin dément les rumeurs d'un atterrissage d'urgence en Chine
Sur les réseaux sociaux, certains affirment que des proches ont été contactés par des passagers et que l'avion aurait procédé à un atterrissage d'urgence à Nanming, en Chine. Mais comme le rappelle l'ex-directeur adjoint du FBI sur CNN, James Kallstrom, si l'avion avait atterri, tout le monde le saurait à l'heure actuelle et il n'y aurait pas de «rumeurs». Les autorités aériennes chinoises précisent que l'appareil n'est jamais entré dans l'espace aérien chinois.


3h10: 160 Chinois sur les 239 personnes à bord, 13 nationalités au total
Selon la télé chinoise, sur les 227 passagers + 12 membres d'équipage, il y avait 160 Chinois. D'après la compagnie, on comptait 13 nationalités à bord, dont plusieurs australiens. On ignore si des ressortissants français en faisaient partie.
3h00: L'appareil se trouvait sans doute au nord du Vietnam lors de la perte de contact
S'il était au-dessus de l'eau à ce moment-là, les recherches s'annoncent «très difficiles», selon l'expert en aviation Mark Miller, interrogé par CTV. On rappelera qu'il avait fallu près de 2 ans pour retrouver l'épave du vol Rio-Paris, qui s'était abîmé dans l'Atlantique le 1er juin 2009.
2h50: «Nos pensées et nos prières vont» vers les proches et les familles, écrit la compagnie
Malaysia Airlines n'est pas vraiment optimiste. «Nous regrettons profondément d'avoir perdu le contact avec le vol MH370 qui a quitté Kuala Lumpur pour Pékin. Notre équipe appelle actuellement les proches des passagers et des membres de l'équipage. Nos pensées et nos prières vont vers eux», déclare le PDG Ahmad Jauhari Yahya, via un communiqué publié sur la page Facebook de la compagnie.
2h40: Un expert pessimiste
Un avion qui perd le contact, qu'est-ce que cela veut dire exactement? Qu'il n'émet plus sa position et que c'est le silence radio avec la tour de contrôle. «C'est mauvais signe», selon un pilote retraité, Jim Tilmon, qui s'exprime sur CNN. Entre Kuala Lumpur et Pékin, l'avion survole principalement des terres et pas l'océan. Il y a donc de nombreuses antennes et relais pour transmettre tout signal.
2h35: La compagnie n'a «aucune idée de l'endroit où se trouve l'avion»
Le vice-président de Malaysia Airlines s'est exprimé sur CNN. Il indique que les secours sont en route mais qu'ils ne savent pas pour l'instant où chercher.
2h30: Boeing «au courant» de la situation
L'entreprise dit à CNBC qu'elle «suit» la situation et collabore avec les autorités de Malaisie.
2h25: Malaysia Airlines, une compagnie safe

La compagnie a enregistré peu d'accidents. En octobre, un bimoteur Twin-Otter s'était écrasé à l'atterrissage sur l'île de Bornéo, entraînant la mort du co-pilote et d'un passager. En 1977, un autre appareil s'était écrasé dans le sud de la Malaisie, tuant les 93 passagers et les sept membres d'équipage.
2h20: Un numéro vert mis en place
C'est le +603 7884 123.
2h15: La route du vol:
Il est parti de Kuala Lumpur, en Malaisie et devait arriver à Pékin, samedi.
2h10: Contact perdu 2h après le décollage
Selon le site de tracking, le contact avec le vol MH370 a été perdu 2h après le décollage. L'appareil, un Boeing 777-200, venait d'atteindre son altitude de croisière à 35.000 pieds.
2h00: Suivez en direct la situation
Bonsoir à tous, on passe en mode live pour cette breaking news. On est pour l'instant sans nouvelle d'un vol entre Kuala Lumpur et Pékin. Il aurait dû atterrir à 6h30 en Chine (23h30 à Paris). Selon Malaysia Airlines, il transportait 227 passagers, dont 2 enfants, plus 12 membres d'équipage.

Un appareil de la compagnie Malaysia Airlines transportant 239 passagers à destination de Pékin a perdu contact avec le contrôle aérien après avoir quitté la capitale malaisienne, a annoncé vendredi la compagnie.

Le vol MH370 a disparu samedi à 02H40 locales (19H40 à Paris), selon la compagnie. L'appareil, un Boeing 777-200 qui a quitté Kuala Lumpur juste après minuit samedi, devait arriver à Pékin à 06H30 locales (23h30 vendredi). «Malaysia Airlines collabore avec les autorités qui ont activé leurs équipes de recherche et de secours pour localiser l'appareil», a indiqué la compagnie.

.../... Plus d'informations à venir sur 20 Minutes