Schwarzy veut moins de CO2

S.C.

— 

Le gouverneur républicain de Californie Arnold Schwarzenegger s'est notamment distingué sur ce front en signant fin septembre une loi de réduction des émissions de gaz carbonique dans l'Etat, la première dans le pays.
Le gouverneur républicain de Californie Arnold Schwarzenegger s'est notamment distingué sur ce front en signant fin septembre une loi de réduction des émissions de gaz carbonique dans l'Etat, la première dans le pays. — Hector Mata AFP/Archives

La chasse aux pollueurs continue. Après avoir poursuivi l’industrie automobile, la Californie a désormais les raffineries de pétrole et les stations service dans le collimateur. Le gouverneur de l’Etat, Arnold Schwarzenegger leur a en effet demandé mardi de réduire leurs émissions de CO2 de 10%. Ce projet vise deux objectifs : faire un geste pour l’environnement et limiter la dépendance californienne au pétrole étranger.
 
Arnold Schwarzenegger s’est en effet engagé en août 2006 à ce que la Californie réduise ses émissions de gaz à effet de serre de 25% en 2020, pour retrouver le niveau d’avant 1990. Un engagement qui tranche avec la politique environnementale américaine : la Californie a toujours été pionnière en matière de protection de l’environnement aux Etats-Unis. Elle avait déjà pris des mesures dès 2004 pour réduire les émissions de CO2, notamment en forçant les constructeurs à réduire de 30 % les émissions des véhicules qu'ils souhaitaient vendre aux Californiens.