«Patrie, socialisme ou mort»

— 

no credit

«Patrie, socialisme ou mort.» C’est en lançant ce slogan de Che Guevara que le président vénézuélien, Hugo Chavez, a prêté serment mercredi pour un nouveau mandat de six ans. Au pouvoir depuis 1999, il a promis d'approfondir le «socialisme à la vénézuélienne en construisant un nouveau système social, économique et politique». «Je jure sur la merveilleuse constitution, sur le Christ, le plus grand socialiste de l'histoire. Je ne laisserai pas reposer mes bras ni mon âme, je consacrerai ma vie et mes nuits à la construction du socialisme vénézuélien», a-t-il déclaré devant l'Assemblée nationale.